SÉNIORS, FAMILLE SANTÉ | TOUT LE DÉPARTEMENT
18 janvier 2022

Autonomie : le Département encourage aussi l'innovation

Pour préserver l'autonomie des séniors, le Département propose des dispositifs concrets mais soutient aussi de jeunes entreprises nordistes qui imaginent de nouvelles solutions pour demain.

Soutien à la vie au domicile, prévention de la perte d'autonomie, versement de l'APA (Aide personnalisée d'autonomie à domicile), développement des habitats inclusifs, aide aux aidants ou encore aménagement du logement : autant de réponses concrètes proposées par le Département pour préserver l'autonomie des personnes âgées.

La préservation de l'autonomie des séniors est un défi qui concerne tous les Nordistes ! Chaque famille est confrontée à la problématique du vieillissement et c'est une question qui ne touche pas que la personne âgée, mais aussi ses enfants et petits-enfants.

Frédérique Seels, Vice-Présidente du Département chargée de l'Autonomie des séniors

Soutenir l'innovation

Pour faire face au défi du vieillissement de la population, le Département encourage aussi les start-ups nordistes qui imaginent des solutions innovantes en lien avec le maintien de l'autonomie des personnes fragilisées. Pour cela, il apporte son soutien au bio-incubateur Eurasanté, implanté à Loos. Cette agence de développement économique spécialisée accompagne de jeunes pépites nordistes dans leurs projet de recherche, de création et de développement d'activité.

Des comportements vertueux pour bien-vieillir

Parmi elles, NEOPPY a imaginé une solution digitale et humaine, en d'autres termes, une application web. Elle repose sur une démarche préventive, scientifique, multi-dimensionnelle (activité physique, nutrition, sommeil, activité cognitive et vie sociale) et non médicamenteuse.

Objectif : inciter les séniors à adopter, dès le début de leur retraite et au quotidien, des comportements vertueux susceptibles de retarder les effets du vieillissement.  Le moment de la retraite est un vrai moment de rupture et de perte de repères , explique Fabrice Remy, l'un des fondateurs de NEOPPY. Notre appli, gratuite pour les utilisateurs et co-construite avec eux, vise à aider les séniors à élaborer un projet de vie qui tienne compte de l’ensemble des indicateurs physiologiques et sociologiques liés au bien-vieillir.

Bien-être et réactivation de la mémoire

Pour les fondateurs de VirtySens,  l'un des grands enjeux de notre siècle est de lutter contre l'isolement et la désocialisation des personnes fragilisées . Ils ont donc imaginé et mis au point une capsule de voyage immersive qui diffuse des films, mais aussi des odeurs et des souffles chauds ou froids. De quoi stimuler les quatre sens et raviver des souvenirs positifs !

Mobile et facile d'utilisation, cette capsule basée sur la réalité virtuelle est notamment destinée aux résidents des EHPAD (Établissement d'Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) ou des IME (Institut Médico-Éducatif) dont elle favorise le bien-être.

Freiner sans se blesser

Autre start-up accompagnée par Eurasanté, EPPUR s'intéresse aux fauteuils roulants et plus précisément, à la problématique du freinage.  Aujourd'hui, les personnes qui utilisent un fauteuil roulant manuel n'ont qu'une solution pour freiner ou ralentir : utiliser leurs mains ! , témoigne Lancelot Durand, l'un des fondateurs. Résultat : des mains ou des doigts qui brûlent, et un freinage impossible par temps de pluie.

Pour y remédier, la jeune entreprise a mis au point un système de freinage composé d’une paire de roues adaptables à n’importe quel fauteuil roulant du marché, neuf ou déjà acquis par son utilisateur. Cette innovation lui a valu d'être lauréate de la 5e édition de Silver Surfer, un appel à projets qui vise à stimuler l'innovation régionale en faveur du bien-vieillir, et bénéficie du soutien du Département.

Crédits photo : Ph. Houzé, EPPUR

Pour aller plus loin