JEUNESSE ÉDUCATION | TOUT LE DÉPARTEMENT
10 décembre 2021

Transmettre l'amour des métiers de l'artisanat aux collégiens

Des artisans vont actuellement à la rencontre des collégiens du Nord afin de valoriser leurs métiers et les cursus pour les exercer. Nous les avons suivis au collège du Pévèle à Orchies.

Boulanger(e), pâtissier(e), esthéticienne, fleuriste mais aussi opticien(ne) lunetier(e), coiffeur(se) ou encore mécanicien(ne) : les métiers de l'artisanat sont nombreux, variés, et retrouvent depuis quelques années la considération qu'ils méritent.

Donner aux collégiens "les clés pour se lancer"

 Est-ce qu'un élagueur, c'est un artisan ?   À partir de quel âge on peut faire de l'apprentissage ?  Devant les élèves de quatrième et de troisième du collège du Pévèle à Orchies, deux conseillères jeunesse de la Chambre des Métiers et de l'Artisanat Hauts-de-France (CMA) présentent les métiers de l'artisanat et la voie royale pour y accéder : l'apprentissage. 

 Je suis intéressée par la pâtisserie et ça m'a permis de mieux connaître les voies pour y arriver , témoigne Louane. Ça tombe bien, l'un des artisans présent ce jour-là pour témoigner de son expérience n'est autre que Philippe Guilbert, pâtissier et président de la CMA Nord.  Ce genre d'intervention permet aux collégiens de découvrir nos métiers et d'avoir les clés pour se lancer. Pour nous, c'est important d'aller rencontrer ce vivier de potentiels ! Ce serait dommage que ces jeunes passent à côté d'un métier-passion juste par manque d'information.  

  • 1/2 - Marie Cieters, vice-présidente du Département chargée de l'éducation et des collèges échange avec les élèves du collège du Pévèle.
  • 2/2 - Philippe Guilbert, président de la CMA Nord présente aux collégiens les possibilités qui s'offrent à eux.

Et Philippe Guilbert sait de quoi il parle, lui qui voit affluer vers l'artisanat de plus en plus d'adultes en quête d'un métier qui les passionne, après des années passées à faire tout autre chose. De nombreux artisans du réseau de la CMA proposent donc aux jeunes, dès la troisième, des stages de découverte. Pour les collégiens du Nord, une trentaine d'offres ont déjà été mises en ligne sur la plateforme monstagedetroisième.lenord.fr

Le Département a souhaité s'associer à la démarche de la CMA afin que les jeunes aient toutes les informations pour choisir leur orientation après leur cursus de collégien. 

Marie Cieters, vice-présidente du Département chargée de l'éducation et des collèges

À travers ces interventions, la CMA espère aussi toucher les parents d'élèves, parfois réticents à l'idée de voir leurs enfants s'engager dans la voie de l'apprentissage après le collège. Et pourtant, même si l'artisanat régional a été fortement impacté par les confinements successifs, les résultats sont là : 90% des apprentis formés à la CMA trouvent un emploi dans les 6 mois qui suivent l'obtention de leur diplôme.

 Les métiers de l'artisanat sont des métiers de passion, créateurs de lien social. Mais un métier manuel n'est pas un métier simple !  avertit Corinne Thomas, boulangère à Attiches.  Nous formons aussi les apprentis au statut de futur chef d'entreprise.  Un beau programme en perspective pour les collégiens !

L'artisanat, c'est mon choix !

Ce dispositif de la CMA Hauts-de-France s'adresse aux jeunes Nordistes de 14 à 18 ans auxquels il permet de :
- découvrir la diversité des métiers de l’artisanat ;
- réaliser des immersions au sein des entreprises artisanales ;
- s’initier aux métiers lors d’ateliers au sein des plateaux techniques de la CMA ;
- être accompagné, de la validation du projet professionnel à la signature du contrat d’apprentissage.
Pour l'année 2021-2022, il est soutenu par le Département à hauteur de 145 000 €.

Crédits photo : C. Arnould, G. Leplat, D. Lampla

Pour aller plus loin