EMPLOI | VALENCIENNOIS
20 octobre 2020

Anzin : des allocataires du RSA découvrent les métiers du bâtiment

À l'initiative du Département, 8 personnes allocataires du RSA ont visité le chantier de reconstruction du collège Jules-Ferry d'Anzin et découvert les métiers du bâtiment. Une expérience qui ne les a pas laissé de marbre.

Derrière son masque, Damien a le sourire. Il redécouvre un chantier mené par le Département du Nord, celui de la reconstruction du collège Jules-Ferry à Anzin, où s'affairent des dizaines d'ouvriers issus de tous les corps de métiers du BTP (Bâtiment Travaux Publics). 

Damien connaît un peu le sujet : originaire de Somain, titulaire de 2 CAP (Certificat d'Aptitude Professionnelle) en maçonnerie, il est à 38 ans, dans son élément. Reste à trouver du boulot... D'ailleurs, il est venu avec un CV. Sait-on jamais... J'ai envie de travailler, il le faut, et je suis là pour découvrir de nouveaux métiers. Il y a de tout sur ce chantier, expose-t-il. Je m'intéresse notamment aux métiers de plaquiste, finisseur ou à la conduite de nacelles.

Illustration
Damien compte retrouver un emploi dans le BTP dès que possible.

La rénovation du Bassin minier en ligne de mire

Ce projet, monté en 3 semaines, vise à faire se rencontrer les entreprises, échanger sur les différents métiers afin que les demandeurs d'emploi découvrent de nouvelles possibilités et définissent ou affirment un projet professionnel, résume Mélanie Laisne, chargée de mission auprès de la Plateforme emploi insertion professionnelle du Douaisis, au Département. Ce 13 octobre, les 8 allocataires présents sont venus de Somain et de Pecquencourt.

 L'objectif est en effet de trouver de la main d'œuvre pour les gros chantiers de rénovation urbaine, dans le cadre de l'ERBM, Engagement pour la Rénovation du Bassin Minier, qui vise à la réhabilitation de 23 000 logements miniers.

Plombiers, chauffagistes, plaquistes, plâtriers, coffreurs, grutiers, le BTP manque de bras ! Pour Guillaume Lejeune, conducteur de travaux chez l'entreprise Ramery, il y a du boulot dans le BTP pour toute personne qui sait travailler. On ne demande pas forcément de diplôme, mais un peu d'expérience.

Illustration

Pour Mélanie Laisne, il s'agit aussi de proposer des parcours vers la formation en lien avec les exigences des métiers et de valoriser leur profil auprès des entreprises, soit en s’appuyant sur les opportunités d'emploi, soit par la prospection des entreprises, qui peut être appuyée par la Plateforme emploi du Département

Derrière son masque, Damien a le sourire. Il a travaillé un temps dans le sablage de façades. Il a l'expérience. Le CV est prêt.

Crédits photo : Département du Nord- Dominique Lampla

Pour aller plus loin