CULTURE | AVESNOIS
14 septembre 2021

À Saint-Waast-la-Vallée, Fabrice Maes transforme les vieux objets en art

Depuis 1995, Fabrice Maes ouvre les portes de son atelier d'artiste au public. Ses créations à partir d'objets de récupération et ses collages plaisent toujours beaucoup aux visiteurs. Les 7 et 8 octobre, il sera de nouveau au rendez-vous.

Il avait une carcasse de tondeuse sous les yeux. Ses mains ont commencé à s'agiter pour en faire un ventre. Des protège-tibias pour les bras. Une vieille radio pour la tête. Dans son atelier, à Saint-Waast-la-Vallée, Fabrice Maes donne vie à l'un de ses robots. Manque encore quelques morceaux de rollers, un coup de peinture rouge et l'ajout de cymbales. Le robot devient musicien et le chef de bande d'une petite troupe mélomane qui accueille les visiteurs.

J'aime créer un monde. Je prends du plaisir à aller chercher des objets qui ne servent plus, à les travailler. J'ai grandi à une époque où on ne consommait pas comme maintenant. À l'école, on apprenait à tricoter, à repriser nos vieilles affaires plutôt que les jeter. J'ai gardé cette sensibilité-là. J'aime bidouiller.

Fabrice Maes

Son atelier, l'artiste l'a construit lui-même avec des matériaux de récupération. Il est au bout de son jardin dans lequel poussent des fleurs et des légumes, et où trônent un dragon de bois et de nombreuses autres créations, pour certaines en acier. 

Photographie.
L'artiste avesnois et le dragon de bois qui règne sur le jardin des Maes.

Fabrice Maes y passe des heures. À l'avant, des salles d'exposition aux étagères garnies de petits et grands personnages, tous uniques, parfois transformés en lampes, souvent décoratifs. Au cœur de l'atelier, une collection de sucrières de grand-mère, d'objets dénichés sur les brocantes ou ramenés par des proches et d'autres artistes. 

Mon univers est humoristique, varié, décalé et gentil, détaille l'artiste, inscrit à la Maison des artistes depuis 2005. Il a seulement choisi un tournevis plutôt qu'un pinceau pour s'exprimer.

Ses créations se démarquent partout où elles s'installent. Sur les braderies de l'art à Roubaix ou à Liège, lors de Solid'art à Lille, des fêtes médiévales de Mormal, des Feron Arts comme des Portes ouvertes des ateliers d'artistes auxquelles il participe depuis 1995.

  • 1/8
  • 2/8
  • 3/8
  • 4/8
  • 5/8
  • 6/8
  • 7/8
  • 8/8

J'accueille, en moyenne, entre 160 et 200 personnes lors des Portes ouvertes, détaille-t-il. C'est toujours un très bon public qui vient, et souvent de loin.

Fabrice Maes organise toujours des ateliers pour initier les enfants et des apparitions de conteurs ou de chanteurs pour animer ses Portes ouvertes. Mon fils est déjà venu avec son groupe de rock, par exemple.

L'artiste aime partager. Il a emmené dans son sillage créatif son épouse, qui a fait naître de son côté "Le petit peuple de la forêt", ses trois enfants mais aussi de nombreuses autres personnes.

Il anime des ateliers dans les écoles, lorsqu'il n'est plus technicien dans l'automobile ou en pleine création. Il donne des stages dans les centres de loisirs, les centres sociaux, les Instituts Médico-Éducatifs (IME), les établissements pénitentiaires... 

Ce que j'aime dans l'art de la récup', c'est qu'il amène à se poser des questions. Un robot peut paraître beau au premier regard mais il y a toujours des choses à déceler quand on se met à mieux l'observer. La récup', ça permet d'avoir un regard différent, de ne pas se fixer sur les choses ni sur les gens. De ne pas avoir d'idées préconçues.

Fabrice Maes

Pour découvrir l'atelier de Fabrice Maes, rendez-vous les 7 et 8 octobre au 11, rue de la Passerelle à Saint-Waast-la-Vallée, de 10h à 12h et de 14h à 18h.

Trois journées pour découvrir des artistes partout dans le département

Les Portes Ouvertes des Ateliers d’Artistes  sont un rendez-vous artistique gratuit proposé par le Département depuis plus de 20 ans ! Il met à l’honneur les arts plastiques et visuels. Cette année, il aura lieu du 7 au 9 octobre dans le Nord. Plus de 700 ateliers, aux quatre coins du Nord, ouvrent leurs portes. Venez les découvrir. 

Crédits photo : © Département du Nord, Ph. Houzé, © Fabrice Maes

Pour aller plus loin