JEUNESSE ÉDUCATION
27 août 2020

À 12 ans, ils peuvent déjà changer les choses

Dès la rentrée, les collégiens auront à élire leurs éco-délégués. Une nouvelle vague d'ambassadeurs du développement durable qui entend bien faire bouger les lignes !

À seulement 12 ans, Robin Faucon a déjà l’écologie dans la peau ! Il porte des vêtements de seconde main, prend des douches plutôt que des bains et vient au collège à vélo tous les matins. Mais qui est Robin ? Cet élève de 4e du collège Gaspard Malo de Dunkerque a fait de la préservation de la planète son cheval de bataille. Délégué de sa classe depuis la 6e, il a accepté cette année de porter une nouvelle casquette, celle d’éco-délégué. Pour améliorer mon collège et pour changer les choses.

20 000 ambassadeurs du développement durable

Robin fait partie de la nouvelle vague de jeunes engagés pour le développement durable. À l'initiative du Ministère de l'Education Nationale, les éco-délégués ont vu le jour dans les établissements du secondaire en septembre 2019. Leur rôle ? Sensibiliser leurs camarades, montrer l'exemple, proposer des actions pour leur collège...

Dans chaque établissement, au minimum un binôme fille-garçon doit être élu dès la rentrée, ce qui représente pas moins de 20 000 ambassadeurs du développement durable dans les collèges et lycées de France...

Au collège Gaspard Malo, ils sont 6 éco-délégués à endosser le rôle de porte-parole et porteurs de projets. L'an passé, ils ont même interpellé le Président du Département avec une liste d'idées : développer une alimentation locale et bio à la cantine, utiliser moins de produits chimiques pour l'entretien du collège, faire un potager... D'ailleurs Robin et ses camarades passeront bientôt dans toutes les classes pour présenter les bons gestes afin de réduire les consommations d’énergie. Car leur collège est aussi engagé dans le challenge national CUBE.S et Robin entend bien placer son collège en pôle position...

Pour aller plus loin