AMÉNAGEMENT CADRE DE VIE
5 novembre 2020

Vred : un exemple réussi de circuit court du bois

Rien ne se perd tout se transforme ! À Vred on l'a bien compris en créant avec l'aide du Département une chaudière bois pour alimenter en énergie plusieurs bâtiments communaux. Et tout ça grâce au bois de la tourbière voisine...

En Scarpe-Escaut, dans la petite commune de Vred, on fait de l'économie de proximité avec du bois local.

La chaudière biomasse récemment implantée sur la commune chauffe aujourd'hui la mairie, l'école, la poste et le foyer rural grâce à un réseau de chaleur.

Du bois local au bois de chauffage

Dans une démarche durable, la chaudière est approvisionnée en bois déchiquetés issus de la tourbière voisine. Résineux ou feuillus, en brûlant, ces essences locales fournissent de l'énergie complètement exploitable.

La chaufferie permet de couvrir 80% des besoins en énergie des bâtiments communaux de Vred. À partir de nos opérations de gestion de la tourbière, nous mobilisons une ressource locale que nous valorisons quasiment sur place

Émeric Dumontet, chargé de mission transition énergétique au Parc Naturel Régional Scarpe-Escaut

Un circuit court de bois qui, à cette petite échelle, permet déjà de réaliser des économies et de réduire l'empreinte carbone.

Chaque année, grâce à cette chaudière qui mixe bois et gaz, les émissions des gaz à effet de serre de la commune sont ainsi réduites de 84 tonnes équivalent CO2.

Un vrai potentiel de filière bois en Scarpe-Escaut...

Située sur le périmètre du Parc Naturel Régional (PNR) de Scarpe-Escaut, Vred fait partie d'une réflexion plus large engagée sur la valorisation des ressources bois du territoire. Nous disposons d'une ressource locale permettant d'approvisionner nos chaudières, avec un potentiel de production de 20 000 tonnes par an, ajoute Émeric Dumontet, chargé de mission transition énergétique au Parc Naturel Régional Scarpe-Escaut. Il existe un réel potentiel de développement d'une filière bois énergie.

Les ressources locales sont nombreuses : bois issu de la gestion des espaces naturels ou de la fauche d'entretien des bords de routes.. Le PNR réfléchit également avec des agriculteurs à la valorisation des ressources (déchets alimentaires de restauration, déchets fermentescibles) sur des unités de méthanisation.

... mais aussi dans l'ensemble du Département !

Le Département du Nord, déjà engagé dans une démarche de valorisation de ses boisements entend être un acteur de la filière bois sur le territoire. Avec la scierie mobile qui circule déjà, un circuit court du bois se met en place sur les Espaces Naturels du Nord. Objectif : limiter les déplacements du bois pour minimiser l'impact carbone et valoriser les ressources.

Et pour tendre vers une nouvelle économie circulaire, les déchets de bois issus de la gestion pourraient désormais être valorisés dans des chaufferies collectives.

Le Département et le PNR réfléchissent à l'éventuelle mise en place d’une production de plaquettes forestières collectives sur des opérations de gestion ciblées : par exemple des coupes de bouleaux utiles au Terril des Argales ou des coupes de sécurité sur les Voies Vertes.

Le Département est là pour les projets durables !

La chaudière biomasse de Vred a bénéficié d'une subvention départementale de 250 000€ dans le cadre de l'Aide départementale aux villages et bourgs (ADVB).

Crédits photo : Cédric Arnould

Pour aller plus loin