DÉCOUVRIR LE NORD
28 mai 2021

Une route européenne d'Artagnan, rien que ça !

Convivialité, solidarité et panache vous attendent sur les chemins d'antan foulés par d'Artagnan et les fameux Mousquetaires ! 6 000 kms entre la France et les Pays Bas dont 100 à découvrir dans le Nord, en selle mais pas seulement...

Et le cheval redevenait tendance ? En matière de slow tourisme, il n'y a pas mieux : apprécier les couleurs, les odeurs, au rythme des sabots... Voilà ce qui vous attend sur la nouvelle route équestre européenne d'Artagnan.

À cheval, bercés par l'histoire

C'est ainsi qu'en forêt de Marchiennes, on croise ce jour-là Jean-François Petit, chapeau au vent, en tenue d'époque sur sa monture. Ce passionné d'équitation est parti de Phalempin pour rejoindre la Belgique et prévoit sur son chemin, une halte chez des amis. Cette route d'Artagnan est très agréable. Je regarde les arbres, la nature, je rencontre des personnes... et ce qui est chouette, c'est que l'on peut aller toujours plus loin !

Et pour cause, cette première route équestre européenne offre 6 000 kms de sentiers de balade, entre Lupiac, dans le sud de la France où d'Artagnan est né, et Maastricht aux Pays-Bas, où il a poussé son dernier soupir. Marcher sur ses pas, c'est comme sortir du temps. Découvrir l'Europe et le Nord, autrement.

400 ans après sa mort, la route d'Artagnan rend hommage au valeureux Mousquetaire en proposant aux promeneurs 6 itinéraires thématiques qui retracent sa vie : la route royale, la route de Madame d'Artagnan, la route des Cardinaux, la route des Mousquetaires, la route de l'Infante et la route de Pinerolo.

Une première en Europe

Conçue en partenariat avec le comité régional du tourisme, cette route est une première. Ce sont les tronçons les plus sympathiques qui ont été choisis pour nos amis équins , explique Sylvie Tkindt, gestionnaire animatrice au Département du Nord. On y trouve de nombreux points de halte adaptés sur le parcours (campings, centres équestres) pour les randonneurs qui partent plusieurs jours.

Comme les sentiers de Grande Randonnée (GR), cette route offre une grande itinérance. Dans le Nord, la route d'Artagnan part d'Annoeullin pour rejoindre Bonsecours. Les promeneurs ont ensuite la possibilité de rejoindre la Belgique puis les Pays-Bas ou de descendre vers le sud de la France.

Bien balisée par ailleurs, elle permet une balade sereine, sans risques de se perdre. Les chemins sont bien adaptés aux chevaux et on peut même faire de bonnes allures si on le souhaite ! ajoute Stéphane Lesceux qui s'amuse à pousser un petit galop sur quelques centaines de mètres bien dégagés.

Une vocation touristique et culturelle

Et les autres usagers ne sont pas en reste puisque cette route a été conçue pour tous : piétons, cyclistes et même trottinettes sont les bienvenus. Partager les chemins c'est aussi très agréable, confie Mary, étudiante, sur sa bicyclette. C'est assez inhabituel de croiser des cavaliers et finalement ça apporte du charme à la balade !

D'autant plus que côté découvertes, la route offre aussi l'opportunité de s'arrêter pour découvrir la culture et le patrimoine d'un territoire. Les chemins passent à côté de points d'intérêts : de nouveaux sentiers de randonnée, des musées ou encore des cafés rando dans le Nord, pour casser la croûte et profiter de plats locaux dans une ambiance conviviale , rappelle Estelle Sohet, chargée de mission au Département du Nord. Vous pouvez en retrouver la liste sur Nord évasion

De quoi agrémenter la promenade d'une touche de couleurs locales !

Crédits photo : Philippe Houze

Pour aller plus loin

Retour au sommet