ENVIRONNEMENT | TOUT LE DÉPARTEMENT
27 janvier 2020

Un nouveau souffle pour l’éco-pâturage

Cette méthode d'entretien écologique pourrait concerner prochainement 80 hectares supplémentaires dans les Espaces naturels du Nord. Un appel à projets permettra de soutenir nouveaux exploitants dans une démarche durable.

Des vaches pâtureront-elles bientôt dans les marais d’Arleux ? Ou des moutons à nouveau dans la carrière des Plombs d’Abscon ?

C’est tout l’enjeu de l’appel à candidatures qui vient d’être lancé parle Département auprès des éleveurs nordistes, pour développer l’éco-pâturage dans 10 espaces naturels.

Le parc départemental Marguerite-Yourcenar, sur les pentes du Mont Noir, accueille déjà des vaches de race Rouge flamande. À Rieulay, le terril des Argales abrite lui un troupeau de chèvres qui entretient le terrain et produit un délicieux fromage.

Avec ce nouvel appel à projets, 80 hectares supplémentaires pourraient être concernés par ce mode d’entretien écologique.

C’est une nouvelle étape dans notre souhait de rendre utiles à tous points de vue nos espaces naturels

Patrick Valois, vice-président en charge de l’environnement.

C'est aussi une manière aussi d’accompagner les éleveurs du Nord dans leur développement.

C’est dans cette dynamique que le Département valorisera cette année encore nos races locales lors du Salon International de l’Agriculture, qui se tiendra à Paris du 22 février au 1er mars prochain.

Pour aller plus loin