CULTURE | FLANDRE INTÉRIEURE
11 janvier 2022

Un jour, une œuvre : "Möbius Dual Corpus Direct Current"

Né en 1965 à Wervik, Wim Delvoye est considéré comme l’un des artistes belges les plus audacieux et subversifs de sa génération. Cet artiste contemporain est présent au musée de Flandre à travers une impressionnante sculpture en bronze poli de Christ en croix, "Möbius Dual Corpus Direct Current".

En 2000, Wim Delvoye présente au MuHKA d’Anvers sa très discutée "Cloaca", une machine à fabriquer des excréments. Ses cochons tatoués qui condamnent la société consumériste lui confèrent une notoriété internationale. Il joue sur le détournement de l’objet et le renver"sement des valeurs, constante qui anime son art depuis sa jeunesse.

Dans les années 2005-2008, après une phase intense d’études et de dessins préparatoires, Wim Delvoye se lance dans un nouveau processus créatif : des sculptures elliptiques des christs en croix. Il se confronte à l’image sacrée de la crucifixion, fondement de la foi chrétienne. Les torsions inhérentes à l’anneau accentuent les étirements et les déformations du corps de celui qui a souffert pour le salut de l’Homme. La vrille libère des ondes propagées par les reflets du bronze poli suggérant ainsi un recommencement perpétuel. Nous sommes face à l’infini, subjugués et interpellés. Car les œuvres de Wim Delvoye questionnent inévitablement.

Avec ce double christ, "outside" et "inside", l’artiste nous entraîne dans la spirale baroque d’un univers antinomique : l’endroit et l’envers, l’obscurité et la lumière, le mouvement et le repos, la vie et la mort. De cette souffrance sublimée ressort au final un Christ triomphant, l’alpha et l’oméga.

L’entrée du musée de Flandre est gratuite jusqu’au 31 mars. Si vous voulez découvrir et admirer cette œuvre, n’hésitez pas à pousser les portes du musée et y découvrir ses multiples richesses.

Crédits photo : 2011 Bronze poli Inv. 2019.1.1 - Studio Wim Delvoye - Photo d'ouverture : Dominique Silberstein

Pour aller plus loin

Retour au sommet