CULTURE | TOUT LE DÉPARTEMENT
2 février 2022

Un jour, une œuvre : le trésor du chapitre Sainte-Aldegonde de Maubeuge

Partons à la découverte d’un trésor quasiment disparu : celui du chapitre Sainte-Aldegonde à Maubeuge. Un ouvrage ancien, conservé aux Archives départementales du Nord, nous permet d’en découvrir toute la splendeur.

Ne revêtez pas votre tenue de chasseur de trésor, celui-là a malheureusement presque totalement disparu. Ont seulement traversé le temps, trois pièces encore conservées à Maubeuge (une crosse, le reliquaire du voile de sainte Aldegonde, une chasuble en drap d’or) et une croix conservée au musée du Cinquantenaire de Bruxelles.

Alors émerveillons-nous en feuilletant l’inventaire du trésor du chapitre de Sainte-Aldegonde de Maubeuge dressé entre 1482 et 1562 qui a rejoint les collections des Archives départementales du Nord en 2015.

Il était une fois, au 7e siècle, Aldegonde…

Cette jeune femme, issue de l’aristocratie franque, quitte son foyer familial, se convertit au christianisme et fonde un monastère au bord de la Sambre dont elle devient la première abbesse. Les abbesses du chapitre de Sainte-Aldegonde exerceront un pouvoir considérable sur les institutions civiles de la ville à laquelle la communauté a donné naissance, Maubeuge.

Cette communauté accueille, pendant près de huit siècles, des jeunes filles issues des plus nobles familles européennes afin qu’elles y reçoivent une éducation complète.

Au fil des siècles, un très riche trésor s’est constitué. Un trésor ? Ici pas de pièces d’or, mais un ensemble de pièces d’orfèvrerie en or, argent, cuivre, émaux et pierres précieuses destinées à la conservation et à la présentation des reliques de sainte Aldegonde, des objets liturgiques, des pièces décoratives, des bijoux civils et religieux donnés par les chanoinesses à la communauté.

Les trésoriers successifs, qui détiennent les clés de la salle du trésor, mettent à jour l’inventaire en décrivant les pièces précisément, mentionnent les rectifications. Des dessins à la plume, à l’encre couleur sépia, noire ou en couleurs nous révèlent la richesse de cet ensemble.

Cet inventaire est un important témoignage pour l’histoire de l’art, l’histoire liturgique, l’histoire du chapitre de Sainte-Aldegonde.

Le trésor se trouve dispersé à la fermeture du chapitre en 1789. Les destins de la grande majorité des pièces qui le constituaient sont inconnus.

Retrouvez ce trésor dans l’étude passionnante de Nicole Cartier, docteur en histoire et civilisations, spécialiste de l’orfèvrerie, coéditée par les Archives départementales du Nord et les éditions Snoeck : Reflets d’un trésor dispersé. Le trésor du chapitre de Sainte-Aldegonde de Maubeuge, 1482 – 1693.

Crédits photo : Archives départementales du Nord - J-L. Thieffry

Pour aller plus loin