CULTURE | TOUT LE DÉPARTEMENT
7 novembre 2021

Un jour, une œuvre : la lunette de Robert Jonckheere

Méconnu dans le monde scientifique contemporain, Robert Jonckheere, né à Roubaix en 1888, est pourtant à l’origine du développement de l’astronomie professionnelle dans la région lilloise.

Fils d’un riche industriel, le destin professionnel de Robert Jonckheere était tout tracé : la reprise de l’entreprise pour prolonger l’œuvre de son père. Pourtant, son rêve, depuis son plus jeune âge, en était très éloigné : il voulait devenir astronome.

Sa vie et son parcours ont été un combat permanent marqué par la guerre, les crises économiques successives mais aussi par ce désir, cette passion acharnée pour l’astronomie qui lui permettront, à l’âge de 55 ans, de faire de son rêve une réalité. Il obtient, cette année-là, le concours d'entrée au CNRS et devient alors astronome professionnel.

Si rien ne peut expliquer l’origine de la passion de Robert Jonckheere, son parcours nous amène à nous questionner sur la naissance de ce mécanisme et de son pouvoir, sa place dans un parcours de vie : d’où vient-elle, pourquoi ?

Très tôt, Robert Jonckheere est atteint de myopie.  Ce trouble de la vision, cette faiblesse physique auraient-ils déclenché cette passion qui l’a poussé vers l’observation des étoiles ? La passion serait-elle un processus psychique qui permettrait de dépasser ses limites, de les sublimer voire même de les compenser ? À l’origine, le terme « passion » vient de « pathere », souffrir. Il a longtemps qualifié une souffrance corporelle avant de désigner la souffrance psychique à partir du 17ème siècle.

Pour son 21ème anniversaire, Robert Jonckheere a reçu de son père un cadeau inestimable, une des plus grandes lunettes astronomiques, la 8ème plus grande de France avec une longueur de plus de 6 mètres de long et un diamètre de 34cm. « Homme augmenté » par cet instrument technique, Jonckheere devient alors un très grand découvreur d’étoiles doubles. Tout au long de sa carrière, il en aura découvert plus de 3 300. Une étoile double est une paire d'étoiles qui tourne l’une autour de l’autre.

Robert Jonckheere s’est éteint à Marseille, le 27 juin 1974. Il a reçu, entre autres, le prix de l'Académie des sciences en 1967.

Sa lunette se trouve aujourd’hui à l’Observatoire de Lille qui poursuit la passion et la mission que s’était fixées Jonckheere par l’enseignement, la diffusion des connaissances et la recherche astronomique.

Partenaire du Forum départemental des Sciences, l’Observatoire contribue au Diplôme Universitaire d’astronomie « L’univers et sa mesure » et à la Fête de la Science.  Des observations du ciel y sont programmées, sous sa coupole, dans une atmosphère qui nous plonge dans l’ambiance de Jules Verne pour qui « rien ne s’est fait de grand qui ne soit une espérance exagérée ».

Pour aller plus loin, rendez-vous sur le site de l'association Jonckheere.

Crédits photo : © Collection Jean-Claude Thorel

Pour aller plus loin

Retour au sommet