SPORT | FLANDRE INTÉRIEURE, FLANDRE MARITIME
30 décembre 2022

Si tu ne viens pas au sport, le sport viendra à toi !

Deux bus roses qui se déplacent dans les communes des Flandres pour encourager les seniors à faire du sport et à prendre soin de leur santé, c'est l'idée géniale de l'association DK Pulse.

On se bat pour rendre le sport santé accessible à tous, pour qu’il soit remboursé, pour que les personnes les plus fragiles remettent le pied à l’étrier explique Sandra Pit, fondatrice de l’association.

Redonner confiance, éviter les maladies, les récidives, retrouver du tonus musculaire… c’est un vrai protocole de remise en forme qui est mené par des coachs en activité physique adaptée. A raison de deux séances par semaine pendant deux mois, les personnes qui viennent dans les bus bénéficient d’un programme sur-mesure.

Développer le sport-santé

Tout a commencé en 2014, lorsque nous avons commencé à travailler sur le sport santé sur le territoire des Flandres maritimes raconte Sandra Pit. L’offre était vraiment pauvre sur ce credo et on voulait faire bouger les choses, aller à la rencontre des habitants et progressivement, l’idée d’un bus a germé.

Il a fallu ensuite un an et demi pour transformer un bus récupéré auprès de la communauté urbaine de Dunkerque, le mettre aux normes, notamment grâce à la subvention Mobilités innovantes en milieu rural de 48 000 € du Département, puis le lancer sur les routes de Flandres.

Face au succès de ce premier bus qui faisait la tournée des communes de la Flandre littorale, un second bus a été lancé dans la foulée, en Flandre intérieure.

Dans un bus... c'est tendance !

C’est l’occasion de nous tester, de voir si on est en bonne santé et puis, c’est génial de faire du sport dans un bus ! confie Christine, retraitée. Elle fait partie de l’aventure et raconte : j’ai entendu parler de ce bus via la mairie de Bray-dunes, je suis venue faire un bilan de santé avec le coach pour savoir où j’en étais dans mes capacités physiques et sportives, il m’a proposé un programme et c’est parti pour plusieurs semaines de remise au sport.

Et Roselyne d’ajouter : ça fait bouger, ça permet de prendre confiance en soi, de créer du lien social. L’ambiance est conviviale et détendue. On se vide la tête en venant ici !

Vélo elliptique, plate-forme de gainage, exercices d’équilibre, travail musculaire, respiratoire… Le panel d’activités et de machine est large. Un bilan est proposé avant de commencer le coaching et un autre, à la fin des séances.

C’est pas du sport pour les vieux !  s'amuse Roselyne. On ne fait jamais la même chose et on se dépense ! 

Emmanuel Boulogne, enseignant en activité physique adaptée explique : Chaque personne a un programme différent, adapté en fonction de ses lacunes et de ses besoins : on cherche la fréquence d’entraînement propre à chacun pour ré-entrainer le cœur.

Un concept qui va faire des petits !

Du collectif sur-mesure qui rencontre un franc succès ! Vous sortez de là, vous voulez y retourner ! clame Jacqueline.

D’ailleurs, l’association DK Pulse qui est la première à avoir lancé le concept en France, ne compte pas s’arrêter là et espère essaimer ce projet partout en France. Nous travaillons avec de nombreux partenaires locaux pour mailler le territoire et pour tout faire pour éviter l’isolement des seniors à leur domicile explique Sandra Pit.

Nous sommes persuadés du bien-fondé du sport-santé, pas seulement pour les personnes vieillissantes, mais aussi pour l’ensemble des populations. Alors on cherche à développer le concept aussi bien en milieu rural que dans les quartiers prioritaires.

Pour tout savoir sur la tournée des deux bus en Flandres : 06 62 19 10 80

Crédits photo : Dominique Lampla

Pour aller plus loin