EMPLOI | TOUT LE DÉPARTEMENT
22 décembre 2020

RSA: le Nord est le département qui résiste le mieux à la crise

Au premier semestre, la hausse du nombre d'allocataires du Revenu de solidarité active (RSA) dans le Nord est la plus faible de métropole (+2,5%). Un signe de l'efficacité de la politique volontariste de retour à l'emploi menée avec Pôle emploi.

Si les différents confinements et leurs conséquences économiques ont enrayé la baisse du nombre d'allocataires du RSA dans le Nord, le coaching déployé dans les Maisons départementales insertion et emploi (MDIE) et le dynamisme du partenariat avec Pôle emploi permettent aujourd'hui au Département de mieux résister à la crise.

Ainsi, d'après une étude menée par la Caisse  nationale d’allocations familiales (CNAF), la hausse du nombre d’allocataires dans le Nord entre le premier semestre 2019 et la même période en 2020 est la plus faible observée en métropole : +2,5%, quand la moyenne nationale s'établit à 7,8%.

D'après la même étude, les dépenses de RSA ont augmenté de 4% dans le Nord sur la période, contre 10% en moyenne et jusqu'à 20% dans certains départements.

Ces bons résultats ont un impact très concret sur nos finances, et nous ont permis de mobiliser des moyens pour d'autres dispositifs d'urgence comme les paniers alimentaires solidaires

Jean-René Lecerf, Président du Département du Nord

Le Nord a également renforcé son fonds d'aide exceptionnelle (FAE) en le dotant de 500 000 euros supplémentaires d'ici au 30 juin 2021. 2600 familles en ont déjà bénéficié depuis l'été dernier.

Deuxième édition de Réussir Sans Attendre

Pour amplifier cette dynamique positive en faveur de l'emploi, la deuxième édition de «Réussir sans attendre» a permis dernièrement d'accompagner près de 8 000 allocataires entre le 23 et le 27 novembre.

Trois sur quatre sont repartis avec un emploi, une formation ou un coup de pouce grâce à l'une des 730 rencontres dans les différents lieux d'accueil et à distance organisées avec Pôle emploi, la Région Hauts-de-France et tous les partenaires de l'insertion.

Nous voulons changer le regard sur les allocataires du RSA. Pour beaucoup, ils ne demandent qu'à travailler, pour peu qu'on les accompagne correctement.

Doriane Bécue, vice-présidente chargée de l'insertion et du retour à l'emploi

Un constat partagé avec Pôle emploi.

Il y a de nombreux secteurs qui recrutent aujourd'hui dans le Nord, notamment dans l'automobile, le ferroviaire, les services à la personne

Caroline Riffard, Directrice territoriale de Pôle emploi

Des besoins existent également dans la filière sanitaire.

Le Département a d'ailleurs voté  le 14 décembre le financement de 200 Parcours emploi compétence (PEC) supplémentaires pour répondre aux besoins des établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD), et notamment aux contraintes de nettoyage liées à la situation sanitaire.

Crédits photo : Département du Nord - P.Houzé

Pour aller plus loin