AMÉNAGEMENT CADRE DE VIE | MÉTROPOLE
28 juillet 2021

L'école de Bousbecque passe à l'énergie solaire

Grâce au plan de relance départemental, le groupe scolaire Thomas-Pesquet à Bousbecque est désormais connecté à une toiture solaire, qui alimente aussi en énergie d'autres bâtiments de la commune.

L'histoire ne dit pas si l'astronaute français, actuellement en mission, peut apercevoir ces nouveaux panneaux depuis la station spatiale internationale...

Car, sur le toit l'école qui porte son nom à Bousbecque, 56 panneaux solaires viennent de fleurir. Ceux-ci sont destinés à la régulation thermique des bâtiments, mais pas seulement...

Des travaux supplémentaires

Nous avons répondu à l'appel à projets de relance départemental fin 2020 pour compléter le projet de rénovation du groupe scolaire, se souvient Joseph Lefèbvre, maire de Bousbecque, commune de 4 800 habitants adossée à la Lys.

Il s'agissait de rénover des faux plafonds et nous avons profité de l'opportunité offerte par le Département pour entreprendre des travaux énergétiques et écologiques.

Jospeh Lefebvre, maire de Bousbecque

Ainsi est née l'idée de doter l'école de panneaux solaires.

Réduire les consommations

Cela engendrera des économies de chauffage, tant pour le groupe scolaire que pour plusieurs bâtiments collectifs du secteur, comme le restaurant municipal, dont la consommation en énergie sera couverte par ces panneaux, poursuit le maire. L'école étant exposée plein sud, la subvention départementale de 24 500 euros a aussi permis de poser des stores motorisés sur les fenêtres.

Ces travaux, réalisés par des entreprises de Comines, Fretin et Mons-en-Baroeul, seront terminés pour l'été.

Un dispositif de relance très attendu

372 communes ont lancé des chantiers de proximité, dans le cadre du dispositif de relance d'aide aux villages et bourgs, pour les communes de moins de 5 000 habitants. Les opérations cofinancées ont généré au total 18 millions d'euros de travaux.

Crédits photo : Cedric Arnould

Pour aller plus loin