AMÉNAGEMENT CADRE DE VIE | AVESNOIS
17 août 2021

La Flamengrie innove pour réduire ses consommations d'énergie

Avec l'accompagnement d'un conseiller en énergie partagée, cette commune de l'Avesnois rénove le premier étage de la mairie avec des matériaux locaux et durables. Le nouvel espace servira également de tiers lieu numérique pour ses 450 habitants.

À l'étage, Lucas et Théo, de l'entreprise A2L Rénovation, s'appliquent. La fin des travaux, commencés en mars, est prévue pour septembre.

Un chantier de taille puisque cet espace n'avait connu aucune action de rénovation depuis sa construction.  Il était devenu urgent de réduire notre facture énergétique. Mais pas de n'importe quelle manière. Nous souhaitions privilégier des matériaux durables pour limiter notre impact environnemental, précise Yohan Lecerf, maire de La Flamengrie.

Pour mettre en place le projet, la commune sollicite le Parc Naturel Régional de l'Avesnois, qui a mis en place depuis 2018 une stratégie d'intervention et de réhabilitation du patrimoine public. Elle bénéficie aussi du soutien financier et logistique du Département du Nord, grâce son plan de relance Aide aux villages et bourgs. 

Innover pour isoler

Première étape : réaliser un diagnostic du bâtiment pour mettre à jour les failles énergétiques avant de faire des préconisations pour réduire les consommations. Après analyse, nous avons conseillé à la commune d'utiliser le Métisse, un isolant thermique et acoustique réalisé en coton recyclé, détaille Julien Dubeaurepaire, conseiller en énergie partagée. 

Les avantages de ce matériau made in Hauts-de-France ?  Limitation des émissions de CO2, des nuisances sonores, réduction du bilan carbone, régulation de l'humidité, barrière contre le chaud et le froid.

Le Métisse est un matériau plus cher à l'achat mais il a une durée de vie de 50 ans et ses qualités restent constantes.

Julien Dubeaurepaire, conseiller en énergie partagée, Parc Naturel Régional de l'Avesnois

Un choix également validé par Lucas et Théo : C'est agréable à poser, c'est beaucoup moins irritant que la laine de verre !   

La Flamengrie est ainsi la première commune du territoire à avoir sélectionné ce matériau. 

Un tiers-lieu numérique pour les habitants

Un nouvel escalier et une nouvelle porte d'entrée complèteront l'accès à cet espace de 90m². Un espace que Yohan Lecerf a souhaité, dès la conception du projet, mettre à disposition des 450 habitants. 

Pendant le confinement, plusieurs personnes en télétravail venaient à la mairie pour utiliser le Wi-Fi. Ici, les habitants pourront désormais accéder gratuitement aux nouvelles technologies comme la visioconférence.

Yohan Lecerf, maire de La Flamengrie

Ce tiers-lieu numérique de proximité pourra également servir aux associations locales ou pour donner des formations, comme sensibiliser les jeunes au risque du cyberharcèlement. 

Au total, les travaux de rénovation et de modernisation de la mairie ont coûté près de 61 000 euros. Ils ont été financés à 30 % par l'État et à 50 % par le Département du Nord.

image
Julien Dubeaurepaire et Yohan Lecerf.

Crédits photo : Philippe Houzé et Cédric Arnould

Pour aller plus loin