EMPLOI, CULTURE | CAMBRÉSIS
9 mars 2021

Horizons dévoilés : quand l'art permet de s'affirmer et d'avancer

C’est dans le cadre de la Journée internationale des droits des femmes que des allocataires du RSA ont dévoilé photos et slogans dans le parc du musée Matisse. Un projet inédit, mêlant insertion et culture.

Le soleil brille dans le parc Fénelon à l'arrière du musée Matisse ce lundi 8 mars. Une météo idéale pour participer à la restitution de l’atelier "Horizons dévoilés". Ce matin, un joyeux groupe s’active, encolle et positionne sur une palissade nombre de photographies et de slogans imprimés. Au final, une fresque composée de portraits et de mots comme à un écho aux questionnements des participantes. 

Depuis 2019, une dizaine de femmes allocataires du RSA du Catésis se sont immergées dans des ateliers collectifs portés par le CORIF (Conseil, Recherche, Ingénierie et Formation pour l’égalité femmes hommes) et soutenus par le Département. Au programme : reconnaître leurs potentiels, gagner en confiance et reprendre une dynamique de retour à l’emploi.

  • 1/4
  • 2/4
  • 3/4
  • 4/4

Avec ce travail nous luttons contre les stéréotypes et nous permettons à toutes les participantes de regarder, enfin, l’horizon.

Carl Cordonnier, photographe.

Animés par le photographe lillois Carl Cordonnier, les ateliers ont permis à ces femmes de retrouver leur capacité à agir en libérant leur parole et en trouvant les ressources pour s’exprimer. On ne pensait pas qu’on en serait capables, affirme humblement l’une d’entre elles. Ça m’a donné de l’énergie pour avancer et construire des projets, doucement mais sûrement, sourit sa camarade.

L'art et la culture au service de l'insertion

Nous accompagnons des femmes éloignées de l’emploi pour les conduire vers l’emploi durable et la qualification. Et c’est une chance de pouvoir mener cette action par le biais de la culture, explique Michèle Préfaut, directrice du CORIF. Il faut dire qu’au début de l’action, elles ne soupçonnaient pas qu’elles possédaient toutes ces ressources en elles : aujourd’hui elles se sentent légitimes et formalisent des projets professionnels mais aussi personnels, confirme Axelle Vieilleville, chef de projet au service culture du Département.

Des projets, le groupe n'en manque pas car une exposition de photographies monumentales est d'ores et déjà installée sur les fenêtres du musée Matisse, et plus précisément dans le bâtiment qui abritait jadis l’école des filles du Cateau-Cambrésis.

Une expérience que les participantes ne sont pas près d'oublier car aujourd'hui, pour elles, les dynamiques se poursuivent, les choses bougent... et des horizons se dessinent.

Un dispositif départemental de médiation culturelle pour les personnes en démarches d’insertion

Cette action s’inscrit dans le dispositif Insertion par la culture qui comprend une vingtaine de projets d'action culturelle sur l’ensemble du département. Cette politique culturelle départementale soutient des projets artistiques et culturels pour les personnes en situation de précarité, fragilisées dans leur quotidien pour des raisons d’emploi, de situation familiale ou de santé.

Crédits photo : Cédric Arnould

Pour aller plus loin