ENVIRONNEMENT | AVESNOIS
26 mai 2020

Goûtez à la sérénité au Parc de Liessies

Premier espace naturel acquis par le Département du Nord, le Parc de l'abbaye de Liessies a rouvert le 21 mai. 48 hectares pour s'évader et se ressourcer en toute sécurité !

Comme 24 autres espaces naturels départementaux, le parc de l'Abbaye de Liessies accueille de nouveau promeneurs et sportifs.

48 hectares de verdure sur le site de l'ancienne abbaye de Liessies, fondée en 764, dont il ne reste que quelques dépendances. Un lieu propice à la balade et à la méditation.

La biodiversité reprend sa place

Ouvrages hydrauliques réalisés jadis par les moines, allées bordées de vergers centenaires et de tilleuls, prairies humides, tel est le décor du parc de l'Abbaye de Liessies.

Le Département en a fait l'acquisition en 1986. C'est un site exceptionnel avec une biodiversité remarquable

Jean-Michel Faucompré, garde départemental et responsable d'arrondissement

Le site est classé Natura 2000. S'y côtoient écureuils roux, batraciens, amphibiens, insectes et une population notable d'oiseaux comme la rousserolle effarvatte ou la locustelle tachetée.

Les mois de mai et juin sont aussi ceux de la reproduction des espèces végétales, complète Jean-Michel Faucompré. Nous avons mis en défense 2 prairies du site pour les protéger. Elles ne seront pas tondues mais fauchées cet été. 

1 000 visiteurs depuis la réouverture

Pour permettre au public de revenir, les gardes départementaux ont assuré l'entretien du site pendant le confinement, notamment en débroussaillant les allées, accessibles aux personnes en situation de handicap.

Rouvrir ses espaces naturels était une priorité pour le Département afin de permettre aux Nordistes de prendre une belle bouffée d’oxygène après 55 jours de confinement. Se réapproprier ces espaces qui sont les leurs ; user de leurs utilités naturelles, touristiques, économiques, sociales, culturelles : voici les enjeux !

Patrick Valois, Vice-président en charge de l'Environnement

1 000 personnes ont déjà profité de ce cadre idyllique depuis sa réouverture le 21 mai, dans le respect des consignes sanitaires assuré par les gardes départementaux.

La promenade est limitée à des groupes de moins de 10 personnes. Les arrêts prolongés, comme les pique-niques, restent interdits. Nous avons également fermé les observatoires, pour des raisons évidentes de promiscuité, précise Jean-Michel Faucompré. 

Une restriction qui n'empêche pas les amoureux de la nature de se ressourcer en faisant des câlins aux arbres !

Pour aller plus loin