AMÉNAGEMENT CADRE DE VIE | VALENCIENNOIS
7 mai 2021

Entre Maing et Monchaux-sur-Ecaillon, les pavés se refont une santé

Des travaux de restauration de pavés ont débuté le 3 mai sur la RD 88 dans le Valenciennois. Financés par le Département, ils vont permettre de sécuriser le passage des coureurs de Paris-Roubaix, et celui de tous les amoureux de la petite reine.

Les habitués de la RD 88, entre Maing et Monchaux-sur-Ecaillon le savent : certaines portions pavées sont très dégradées. 

Le site est en effet très fréquenté par les amateurs de vélo, vététistes, cyclotouristes, certains venant même de Belgique, et bien sûr, les agriculteurs riverains. Et le secteur fait partie de l'itinéraire emprunté par les coureurs de Paris-Roubaix.

Un chantier méticuleux

Chaque année, comme ici, le Département entretient régulièrement des passages emblématiques de la reine des classiques.

L'opération porte sur deux tronçons, soit 200 mètres de long, ce qui représente une surface de 629 m2 de pavés à réhabiliter, indique Jean-Jacques Leduc, responsable, au Département, de l'arrondissement routier de Valenciennes.

Il s'agit de démonter un à un les pavés de la chaussée, de refaire, en béton, la structure de la route pour la renforcer et éviter les affaissements, puis de repositionner ces pavés. Un chantier méticuleux, confié à une société spécialisée.

L'opération, réalisée en partenariat avec l'association des Amis de Paris-Roubaix, représente un investissement de 128 000 euros pour le Département du Nord.

Les travaux s'achèveront pour fin juin 2021, à temps pour le retour des coureurs dans l'Enfer du Nord, programmé si tout va bien le 3 octobre prochain.

Pour aller plus loin