DÉCOUVRIR LE NORD | AVESNOIS
7 octobre 2020

En route pour une balade au pays des épis de faîtage

Nous vous emmenons aujourd'hui au sud du Nord, en plein cœur des bocages de l'Avesnois, sur les traces des artisans verriers. C'est à Sars-Poteries que nous faisons escale pour une balade bucolique, culturelle et patrimoniale.

Le joyau de Sars-Poteries, c’est évidemment le MusVerre, dont l’architecture remarquable ne peut laisser indifférent. Dressé en plein milieu des bocages, le musée étonne et détonne par sa minéralité. D’une rare qualité architecturale rendant hommage à la pierre bleue locale, ce lieu unique en son genre sert d’écrin à de prestigieuses collections, des "bousillés" (objets réalisés par les ouvriers verriers pendant leurs temps de pause) à la création contemporaine. 

Quand l'art verrier rencontre l'objet du quotidien

Présentée jusqu’au 17 janvier, l’exposition "La Traversée des solides" est une restitution du travail de Julie Legrand, artiste invitée en 2019 pour une résidence à l’atelier du verre du musée. 

À cette occasion, la créatrice a exploré de nombreuses techniques dans le but de sublimer les objets du quotidien : ici une paire de bottes, là une tasse, là encore une brique rouge… Autant de clins d’œil à l’histoire de Sars-Poteries et de ses habitants. Une exposition qui résonne comme un hommage aux travailleurs du verre.

Pensez à réserver votre visite, c’est désormais obligatoire en appelant le +33 (0)3 59 73 16 16 ou par mail à musverre@lenord.fr.

L'épi de faîtage, une curiosité locale

Après la visite au musée, nous reprenons la route vers le cœur du village. Faites comme nous, levez les yeux, vous découvrirez des boules de verres ornant le toit des maisons. Le saviez-vous ? Ces épis de faîtage n’existent que dans les communes de Sars-Poterie, Beugnies, Dimont et Lez-Fontaine. À l’origine soufflés par les verriers pour décorer leurs toits, ils peuvent être décoratifs ou parfois servent encore à protéger la partie saillante de la toiture. Leur particularité : se décliner dans trois couleurs uniquement, à savoir le bleu, le vert et le mauve.

Vestiges de la cité des verriers

Au cœur du village décidément bien charmant, vous ne pourrez pas manquer le kiosque, symbole de fête et de convivialité, que l’on retrouve dans de nombreuses communes de l’Avesnois. Inauguré en 1900, il permettait à l’harmonie et aux fanfares composées de verriers de jouer pour les habitants. 

Quant au lavoir, il était alors un lieu important de convivialité puisque les femmes s’y retrouvaient pour discuter, rire et échanger tout en lavant le linge. C’est après la Première Guerre mondiale qu’elles ont pu accéder, à leur tour, aux postes de verriers. 

Un village au cœur des bocages

Le mot Sars, emprunté à la langue des Celtes, signifie maison éloignée, construite sur un terrain boisé et humide utilisé pour l'agriculture. Quand à la deuxième partie de son nom, on la doit à la fabrication de poteries au 18ème siècle, qui s'explique par la nature du sol, riche en argile. 

Vous balader à Sars-Poteries, c'est vous assurer un bon bol de nature, tout en partant à la découverte de l'histoire d'un territoire et en découvrant la création contemporaine. Trois bonnes raisons pour une sortie dépaysante en famille ou entre amis sans partir très loin !

La légende de Sars-Poteries

Sur la place du vieux marché, un menhir attise notre curiosité. Cette pierre de Dessus-Bise, aussi appelée pierre Sybisse, de Soubise ou de Sous-Bise, aurait la particularité de rendre fertile les femmes qui s'en approchent... 

Crédits photo : Département du Nord - P.Houzé - C.Arnould - D.Lampla - A.Lemaire

Pour aller plus loin