CULTURE | AVESNOIS
18 mai 2022

"Le Forum antique est un formidable outil pour promouvoir l'Avesnois"

Protégé par son nouveau parcours couvert, le Forum antique de Bavay vient de rouvrir ses portes au public. Le musée archéologique du Département a manqué à de nombreux Nordistes : il est non seulement d'une grande valeur historique mais contribue aussi au rayonnement de l'Avesnois. Témoignages.

"Un enjeu culturel, économique et touristique"

Christian Poiret, président du Département

Préserver les vestiges de notre Histoire est un enjeu culturel, économique et touristique pour notre territoire ! Le Forum antique de Bavay est une pépite culturelle du Nord et un atout pour le développement de la Sambre-Avesnois. La couverture du cryptoportique aujourd’hui achevée préservera ce témoignage unique de l’empire romain.

Un investissement pour l'avenir

Le nouveau parcours couvert représente un investissement total de 9,6 millions d'euros, financé par le Département (4,3 millions d'euros), la Région Hauts-de-France (3,6 millions d'euros) et l'État (1,7 million d'euros). Le Forum antique de Bavay ainsi préservé s’inscrit dans le pacte pour la réussite de la Sambre-Avesnois-Thiérache et contribue au rayonnement de ce territoire.

"Beaucoup d’élèves veulent devenir archéologues"

Cécile Camporelli, directrice du groupe scolaire L’Atrium à Bavay

Nous avons la chance d’être l’école de Bavay. C’est exceptionnel d’être à côté du Forum antique, de pouvoir y aller souvent et à pied. Nos élèves y vont dès la maternelle, notamment pour découvrir les jeux de l’époque gallo-romaine. Mais c’est surtout à partir du CP que les écoliers en profitent le plus grâce aux expositions et aux ateliers. En CM1 et CM2, ça fait partie du programme d'Histoire, mais on en parle aussi en éducation civique et en arts plastiques.

Les enfants sont très intéressés parce que c’est leur patrimoine et puis, ça les sort de l’ordinaire. On leur parle de l’architecture, des dieux romains et gaulois. Ils retiennent tout ! Ils sont très demandeurs. D’ailleurs, beaucoup d’élèves ici veulent devenir archéologues.

"Une bulle d'oxygène et un outil fantastique"

Guiseppe Bernardo et Bruno Liégeois, restaurateurs à Bavay

Le Forum antique de Bavay est un outil fantastique pour promouvoir l'Avesnois. Grâce au nouveau parcours couvert, les vestiges sont mieux protégés et valorisés. Avant, les gens cherchaient le site archéologique ; maintenant, on le voit de loin ! Cette couverture est un projet unique qui va faire venir du monde. En tant que restaurateurs, on va profiter de cette nouvelle dynamique et travailler main dans la main avec le musée pour que les gens aient envie de rester en ville avant ou après leur visite du Forum antique.

"Grâce aux travaux, nous allons pouvoir proposer du handisport"

Sébastia Baldinu, président du Galop romain et élu au conseil municipal de Bavay

Le Forum fait partie intégrante de la ville. J’y suis très attaché, comme à l’histoire de Bavay que j’ai vraiment découverte grâce à un professeur de lycée qui nous proposait des ateliers d’initiation à l’archéologie. L’un ne va pas sans l’autre ici. Le nom de l’association que je préside, le Galop romain, est un jeu de mots pour le rappeler.

Nous organisons une course à laquelle j’ai voulu associer le Forum antique en proposant une arrivée sur le site archéologique. La dernière édition a réuni plus de 1 000 participants. Comme quoi le sport et la culture peuvent très bien cohabiter !

Le nouveau parcours couvert rend le site accessible aux personnes à mobilité réduite et c’est un véritable plus. Notre association dispose notamment de 5 joëlettes, des fauteuils roulants poussés par des coureurs valides. Jusqu’à présent, c'était impossible de les utiliser ici. Nous allons maintenant pouvoir proposer du handisport au Forum antique de Bavay.

"Dès qu’une occasion se présente de travailler ensemble, nous le faisons"

Marie Delsipée, principale du collège Jean-Lemaire-de-Belges et proviseure du lycée des Nerviens à Bavay

La réouverture du Forum est une très bonne nouvelle. Avec la pandémie puis les travaux d’aménagement du parcours couvert, nous en avons été privés pendant deux ans. Chaque année, nos élèves participent à plusieurs activités au Forum antique. Il n’a plus de secret pour les lycéens, mais nous sert toujours d’appui dans les apprentissages.

Durant le chantier, un groupe d’élèves intéressés par les métiers du bâtiment est, par exemple, venu une demi-journée découvrir les professionnels qui travaillaient sur la couverture du cryptoportique. Ils ont pu échanger avec tous les corps de métier, de l’ouvrier à l’architecte. Ce moment a ouvert leur horizon professionnel.

Nous avons des liens très forts avec le musée. Il y a trois ans, nous avons organisé sur le site un flashmob géant dans le cadre du Téléthon, avec près d’un millier d’élèves. Nous allons participer à l’aménagement d’un jardin antique au Forum, un de nos professeurs qui a des ruches au lycée a le projet d’en installer là-bas. À l’inverse, quand le musée a besoin d’accueillir un public très nombreux, nous leur prêtons notre salle polyvalente. Dès qu’une occasion se présente de travailler ensemble, nous le faisons.

Crédits photo : D. Lampla, Ph. Houzé

Pour aller plus loin