JEUNESSE ÉDUCATION | TOUT LE DÉPARTEMENT
31 août 2022

Ça bouge dans les collèges du Nord !

Le Département entretient et améliore sans cesse les bâtiments des collèges pour offrir aux élèves le meilleur environnement de travail possible. Petit tour d'horizon des 3 chantiers emblématiques de l'année scolaire qui démarre.

Collège Paul Duez (Cambrai)

Le Département a décidé la reconstruction complète du collège qui accueille actuellement 650 élèves. Avec une particularité notoire :  le nouvel établissement sera majoritairement construit en bois.

C'est une première pour un collège du Nord et les avantages de la construction bois sont nombreux. Naturellement moins polluant que le ciment, le bois est aussi beaucoup plus léger; il nécessite donc des fondations moins profondes. Pour le collège de Cambrai, l'approvisionnement se fera dans des forêts majoritairement françaises, ce qui limite les coûts de transport. Enfin, le pré-assemblage des éléments en usine permet de limiter la durée de vie du chantier. Un véritable atout quand on est en plein centre-ville !

Les travaux ont démarré par le comblement des anciennes carrières souterraines sur lesquelles le collège sera construit. La livraison est prévue au cours du premier semestre 2024.

intérieur d'un collège 
Les vertus chaleureuses et apaisantes du bois devraient permettre aux élèves de se sentir particulièrement bien dans leur nouveau collège.

Combien ça coûte ?

  • 16,9 millions d’euros du Département
  • 2,6 millions d’euros de la Communauté d’agglomération de Cambrai 
  • 2,5 millions d'euros de l'État (dotation de soutien à l'investissement des départements)
  • 1,2 million d’euros de la ville de Cambrai

Collège Chasse Royale (Valenciennes)

Les travaux de modernisation ont démarré il y a deux ans. Même si tout n'est pas encore fini, le chemin parcouru est impressionnant. Plusieurs salles neuves dotées d'équipements exceptionnels sont déjà en service, à l'instar du nouveau bâtiment dit "technologique". Il compte notamment un Fab Lab, des salles dédiées à l'habitat connecté ainsi qu'une cuisine semi-professionnelle et un restaurant d'application pour les élèves de SEGPA (Section d'Enseignement Général et Professionnel Adapté) en section Hygiène Alimentation Service.

L'accueil a aussi été complètement rénové, ainsi que l'externat avec ses trois salles de sciences, son nouveau CDI, sa salle d'éducation musicale, sa maison des collégiens, ses nombreux casiers, etc. Quant à la cour de récréation, elle arbore aussi un tout nouveau visage. Mais la grande nouveauté de cette rentrée, c'est l'ouverture de l'internat d'excellence qui accueille ses premiers élèves.

Reste encore l'administration à rénover et le chantier devrait être achevé d'ici la fin 2022.

Un nouveau nom a aussi été retenu pour ce collège, rebaptisé "Joséphine Baker", en hommage à la célèbre chanteuse, danseuse et comédienne franco-américaine. Celui-ci deviendra effectif après le vote des élus départementaux fin septembre. 

couloir et salle de classe dans un collège 
L'internat peut accueillir 40 élèves, dont 4 à mobilité réduite.

Combien ça coûte ?

  • 14,5 millions d'euros du Département
  • 2,5 millions d'euros de l'ANRU (Agence nationale de rénovation urbaine)
  • 1,4 millions d'euros de l'État (plan France Relance)
  • 650 000 euros du FEDER (Fonds européen de développement régional)

Collège Rouges Barres (Marcq-en-Barœul)

Voilà encore un collège qui sera bientôt méconnaissable ! Le Département a entamé sa rénovation et son extension il y a un an. Les bâtiments existants connaissent actuellement une véritable cure de jouvence, les espaces et la cour de récréation sont réaménagés et un plateau sportif va sortir de terre. Sans compter la métamorphose de la demi-pension qui peut désormais accueillir 450 demi-pensionnaires dans des conditions optimales.

Les travaux de l'externat viennent de démarrer et pour assurer l'accueil des élèves, 1600 m2 de bâtiments provisoires ont été installés. Les nouveaux CDI et salle culturelle ainsi que l'atelier habitat pour les élèves de SEGPA devraient être opérationnels après les vacances de la Toussaint.

Les travaux devraient être terminés pour la rentrée 2023. Le collège sera alors doté d'une capacité d'accueil de 500 élèves dont 80 en SEGPA.

Combien ça coûte ?

  • 16,5 millions d'euros du Département

Les premiers contrats de performance énergétique, c'est pour bientôt !

4 collèges de l’Avesnois (collège du Solrézis à Solre-le-Château, Joliot-Curie et Léo Lagrange à Fourmies, Jean Rostand à Sains-du-Nord) vont en bénéficier. Objectif : faire baisser de moitié les consommations énergétiques en réalisant d’importants travaux sur l’éclairage, le mode de chauffage et l’isolation. L’entreprise qui fait les travaux garantit le niveau des performances énergétiques sur 25 ans. De quoi diminuer durablement les factures mais aussi les émissions de gaz à effet de serre.

Crédits photo : Coldefy et Relief Architectures / VIZE © C. Arnould

Pour aller plus loin