JEUNESSE ÉDUCATION | AVESNOIS
24 février 2021

À Maubeuge, un lieu pour faire vivre le lien familial

Depuis plus de 10 ans, le lieu de rencontre parents enfants de Maubeuge aide les familles séparées à restaurer les liens fragilisés. Une expérience bientôt mise au service d’un nouveau projet d’accompagnement.

Ce mardi matin, Samia et sa mère se retrouvent autour d’une partie de petits chevaux. Une partie que la jeune fille, qui vient de fêter ses 14 ans, remporte le sourire aux lèvres. Avec Samia on se voit ici tous les 15 jours, raconte la maman. Je suis en attente d’un nouveau logement. Pour le moment Samia est en internat dans un Institut Médico Éducatif.

Leur complicité saute aux yeux. Elles sont accompagnées par l’équipe du lieu de rencontre parents enfants de Maubeuge depuis un an et demi.  Je dialogue plus et surtout mieux avec ma fille. J’ai appris à poser des limites, une maman ce n’est pas une copine !

Le Lieu de Rencontres Parents Enfants (LRPE) de Maubeuge est l’un des 7 établissements départementaux du territoire. D’autres structures associatives, financées par le Département, complètent ce dispositif.

S’appuyer sur les compétences des familles

L’équipe du LRPE s’est installée dans cette maison en 2007. Un lieu aménagé avec les services départementaux pour répondre aux besoins des visites : de grandes pièces de vie, des espaces extérieurs et surtout un endroit facilement accessible par les transports en commun.

 Les familles que nous recevons viennent principalement de Maubeuge mais parfois de plus loin comme Fourmies, elles se déplacent souvent en bus, précise Mathieu Tournay, coordinateur du LRPE. Les jeunes accompagnés ont été confiés aux services de l’aide sociale à l’enfance par une décision administrative ou par une décision judiciaire. Ils sont en majorité placés en famille d’accueil et 70% d’entre eux ont moins de 6 ans.

La durée de l’accompagnement au LRPE de Maubeuge a été fixée à 24 mois. Après celui-ci, près de 80% des familles se retrouvent.

Notre objectif est de mettre en avant ce qui fonctionne, de s'appuyer sur les compétences des familles

Mathieu Tournay, coordinateur du LRPE de Maubeuge

 Mais parfois, la relation n’est plus possible. Notre rôle est alors d’amener les familles à se séparer, pour leur bien, et de leur expliquer que le moment d’être ensemble n’est pas venu.

L’ équipe du LRPE se compose de 30 professionnels – médecins, psychologues, conseillers en économie sociale et familiale, éducateurs… - travaillant en Unité Territoriale de Prévention et d'Action Sociale (UTPAS). Ils consacrent volontairement 2 demi-journées par mois au LRPE pour accompagner des familles qu’ils ne connaissent pas.  C’est ainsi que nous avons construit notre projet, explique Mathieu Tournay. Le référent social des familles, celui qui s’occupe notamment des relations avec le magistrat, n’est pas présent lors de ces visites. Cela permet au professionnel de se consacrer pleinement à ce temps de rencontre régulier et d’observer l’évolution du parcours. Tous les 6 mois, nous faisons un bilan avec le référent social.

Illustration
Mathieu Tournay, coordinateur du LRPE

Renforcer l’accompagnement pendant les premiers mois de placement

Forte de son expérience, l’équipe du LRPE est associée à l’expérimentation d’un nouveau projet : le projet Admiccueil. Il est porté par le pôle enfance famille jeunesse de la Direction territoriale de l'Avesnois et en test sur l’UTPAS de Maubeuge Hautmont.

L’objectif est d’améliorer et d’harmoniser les outils utilisés lors des 3 premiers mois de placement des enfants. Nous avons interrogé en amont les familles sur leurs besoins et ouvert nos œillères de professionnels pour être en phase avec leurs ressentis. Les parents séparés de leurs enfants veulent avant tout qu’on leur explique ce qui leur arrive et avoir une personne à qui parler.

Ainsi, du premier jour de placement au dernier jour du 3ème mois, la famille aura un interlocuteur unique. Les observations réalisées de manière régulière permettront d’affiner les décisions et de chercher des alternatives au placement, quand cela est possible.

Un accompagnement précoce destiné à s’étendre sur l'ensemble de l’arrondissement et l'une des nombreuses mesures inscrites dans la nouvelle feuille de route pour la protection de l’enfance adoptée par le Département.

Crédits photo : Philippe Houzé

Pour aller plus loin

Retour au sommet