AMÉNAGEMENT CADRE DE VIE | AVESNOIS
2 octobre 2020

Une épicerie solidaire "à travers champs"

Une épicerie solidaire en itinérance dans le Pays de Mormal, c'est le projet un peu fou lancé cet été par l'AGSS de l'UDAF pour venir en aide aux habitants les plus défavorisés. Ce projet a été l'un des 20 lauréats de l'appel à projet départemental Mobilités innovantes en milieu rural.
[Musique] Landrecies – juillet 2020
[La journaliste] Un après-midi de juillet, Marie-Françoise a un cabas plein et un porte-monnaie plus rempli que d'habitude.
[Marie-Françoise CASTIN, cliente de l’épicerie] J'ai acheté des produits d'hygiène, des fruits, des légumes, des produits frais : ce que j'ai besoin. Je suis venue ici parce que je n'aurais pas pu avoir tous les produits au prix que je les ai eus aujourd'hui. Très satisfaite par rapport à l'ambiance, l'accueil : j'ai été bien reçue.
[La journaliste] Et du coup, vous allez revenir ?
[Marie-Françoise CASTIN] Oui, la semaine prochaine.
[La journaliste] Fruits, légumes, produits laitiers ou produits d'hygiène, cette camionnette propose aux habitants les plus défavorisés des produits issus des supermarchés ou des exploitations locales et à prix cassés et pour ça, l'association s'organise.
[Emilie CUENCA, Responsable de l’épicerie « À travers champs »] Les produits nous sont soit offerts donc ça nous coûte 0 mais nous allons les revendre nous à 30% du prix usuel. Il y a aussi les produits que l'on n'aura jamais à la ramasse. Je pense par exemple au gel douche, je pense au shampooing, au déodorant et pour autant, ils sont réclamés dans le cadre de l'épicerie, ce sont des produits indispensables. Alors ces produits-là, on va les acheter.
[La journaliste] Une initiative innovante accompagnée dans le cadre de l'appel à projets départemental "Mobilité innovante en milieu rural" qui répond justement aux besoins du territoire. L’épicerie « À travers champs » a reçu un soutien départemental de 28 000 euros.
[Emilie CUENCA] On a pris en compte la ruralité du territoire mais on a aussi pris en compte les situations économiques des habitants. Quand on constitue un dossier pour avoir accès à l'épicerie, le dossier, il est étudié en commission d'accès. Dans cette commission d'accès, vous n'avez que des partenaires du territoire. L'idée c'est que ces personnes-là puissent dégager une économie et puissent avec cette économie-là et bien régulariser la situation.
[La journaliste] Un coup de pouce utile qui permet aux bénéficiaires de retrouver des moyens financiers pour payer leurs factures et un coup de pouce mobile puisque le petit camion élargira sa tournée dès la rentrée de septembre dans trois autres communes de l'Avesnois : Le Quesnoy, Bavay et Poix-du-Nord.
[Musique]

Pour aller plus loin