HANDICAP | MÉTROPOLE
31 janvier 2022

La maison Saint François, un exemple d'habitat inclusif

Grâce au Département du Nord, de plus en plus de Nordistes vivent dans un habitat inclusif. Exemple à la maison Saint-François, à Lille, qui héberge des personnes en situation de handicap mental et des étudiants. [Transcription textuelle] Aujourd'hui, à la maison Saint-François à Lille, c'est lasagne à volonté. Autour de la table de cet habitat partagé se retrouvent quelques locataires, des habitants du quartier et des bénévoles. [Christian Petiteau] L'habitat partagé de la maison Saint-François, c'est une forme d'écosystème qui réunit des personnes très diverses. Des personnes en situation de handicap mental qui sont au cœur du projet mais aussi des personnes plus âgées et des étudiants. Ces personnes vivent ensemble une expérience et vont trouver ici les personnes avec qui elles pourront partager des moments d'activités, des temps d'échanges. [Voix off] Un environnement dynamique qui convient très bien à Lise-Marie et à Victoire. [Lise-Marie] J'habite toute seule à la maison Saint-François. Il y a d'autres personnes. J'en prends l'habitude. Je fais des courses et je vais me promener dans un parc toute seule ou, parfois, j'invite d'autres personnes à venir aussi. [Victoire] Mon expérience ici, ça m'a apporté beaucoup de rencontres, de temps de partage, de découvrir des nouvelles personnes et aussi apprendre d'elles parce qu'on apprend beaucoup des personnes en situation de handicap. [Voix off] La maison est également ouverte aux entreprises pour des réunions ou des séminaires. À l'accueil depuis peu, un tiers lieu propose des ateliers aux habitants du quartier. Aujourd'hui, 356 Nordistes âgés ou en situation de handicap ont déjà fait le choix de l'habitat inclusif grâce au Département du Nord.

Pour aller plus loin