CULTURE, JEUNESSE ÉDUCATION | VALENCIENNOIS, MÉTROPOLE
26 avril 2022

Pause théâtrale à la Maison natale Charles de Gaulle

Retour sur les vacances créatives des jeunes du village d'enfants SOS de Marly ! Entre photographie, mise en scène et écriture, une manière ludique de découvrir l'histoire d'un lieu mythique, la Maison natale Charles de Gaulle, et de révéler leurs talents.

Agenouillée devant l'oratoire, Julia Maillot prie. Mais sous son voile, on devine le visage de Pauline. La jeune fille prend son rôle très au sérieux. C'est la seconde scène que l'on fait. On est déjà venus pendant les vacances de Noël. Le projet c'est d'écrire un roman photo. 

Guidés par Anaëlle Mulot, médiatrice à la Maison natale Charles de Gaulle, Pauline, Noémie et Dylan traversent les pièces de ce lieu historique. On ne connaissait pas du tout. C'est très beau ici ! commente Dylan. 

Plus qu'une visite culturelle

Pour faire découvrir la richesse de ce patrimoine, Anaëlle a conçu un projet sur mesure pour les jeunes. De cette manière, ils s'initient à la photographie, à la mise en scène, à l'écriture, et développent leur imaginaire.

Une animation qui répond parfaitement aux objectifs de l'appel à projets lancé par le Département du Nord : ouvrir les horizons des enfants confiés à l’aide sociale à l’enfance (ASE) sur les thématiques culturelles, sportives ou en lien avec la nature, et qui a convaincu le village d'enfants SOS de Marly :

Nous accueillons 89 jeunes de 0 à 18 ans. Avec les adolescents, nous développons des activités pour que les jeunes prennent confiance en eux. Des projets comme ça, ça leur fait beaucoup de bien 

Quentin, éducateur

Et ensuite ? Lors de la prochaine séance, place à l'écriture des dialogues du roman-photo. Il sera dans un premier temps exposé au village d'enfants à Marly puis ici à la Maison natale pendant un week-end explique Anaëlle.

S'ils le souhaitent, Pauline, Noémie, Dylan et les autres jeunes qui ont participé pourront présenter leur travail aux visiteurs. Pourquoi pas ? J'avais déjà fait du théâtre au collège. J'aime bien les costumes. Le théâtre, ça me libère confie Pauline. 

Outre la Maison natale, le Forum départemental des Sciences, le musée Matisse, le musée de Flandre, l'abbaye de Vaucelles et les autres équipements culturels départementaux sont impliqués dans la démarche.

D'ici la fin de l'année et au total, une vingtaine d'actions seront proposées aux jeunes confiés à l'ASE dans le Nord.

  • 1/3
  • 2/3
  • 3/3

Crédits photo : Philippe Houzé

Pour aller plus loin