AMÉNAGEMENT CADRE DE VIE, CULTURE, DÉCOUVRIR LE NORD | CAMBRÉSIS, AVESNOIS
9 août 2021

De la Sambre à l'Oise, (re)découvrez le Nord sur les pas de Stevenson

Un parcours mythique. Jadis emprunté en canoë par l'écrivain Robert-Louis Stevenson, le canal de la Sambre, tout juste rouvert à la navigation, offre aux Nordistes et plaisanciers de passage de nombreuses possibilités de visites.

Son nom ne vous dit peut-être rien...mais son roman L'île aux trésors réveille certainement en vous des souvenirs d'aventures trépidantes et de bateaux pirates. 

En 1876, l'écrivain écossais Robert-Louis Stevenson décide de partir en canoë avec un ami sur les rivières et canaux du Nord, d'Anvers à Pontoise. C'est ainsi qu'il descend l'Escaut, la Sambre et l'Oise, en passant par Maubeuge, Pont-sur-Sambre et Landrecies. Il racontera son escapade dans un récit : En canoë sur les rivières du Nord.

Suivez ses pas en empruntant les chemins de halage du canal à vélo, ou directement sur l'eau si vous êtes plaisancier ou en empruntant un bateau à passagers. 

Une escapade bucolique et contemplative

Éloge de la lenteur, des instants éphémères, le parcours de Stevenson est avant tout une invitation à la contemplation, même sous la pluie !

Avec ses 215 kilomètres de voies navigables, les paysages défilent mais ne se ressemblent pas. 

Après un temps de repos sur les berges, partez à l'assaut des 9 000 hectares de la forêt de Mormal, premier massif forestier du Nord. En visitant l'arboretum à Locquignol, vous découvrirez les différentes espèces d'arbres mises en valeur sur le site grâce à un parcours sensoriel à partager en famille

Pour les cyclotouristes qui souhaitent prendre le large, la Voie Verte de l'Avesnois, récemment rénovée, ou la véloroute de Mormal vous attendent !

Vue aérienne d'une piste traversant un massif forestier.
La forêt de Mormal

Un patrimoine historique et culturel

Dans son récit, Stevenson évoque l'attente au passage des écluses....Et pour cause, 47 jalonnent le canal de la Sambre à l'Oise !

Aujourd'hui pour patienter, plusieurs solutions s'offrent à vous :  découvrir par exemple les maisons éclusières. Certaines vont être spécialement aménagées pour accueillir les visiteurs, comme à Ors, Rejet-de-Beaulieu ou sur le site d'Hachette à Maroilles. La maison forestière d'Ors mérite aussi le coup d'œil : elle a accueilli le célèbre poète et soldat britannique Wilfred Owen, mort au combat le 4 novembre 1918 sur le Canal de la Sambre.

Ilustration
Le moulin de Maroilles

Vous pouvez arpenter les remparts des villes fortifiées par Vauban et contempler la lumière de la pierre bleue qui décore maisons, chapelles et oratoires. Rêver devant les kiosques à musique ou devant les moulins, ces élégants témoins des métiers d'antan, comme à Maroilles ou à Felleries, Les décors de la salle Sthrau à Maubeuge, joyau de l'Art Déco, sauront aussi vous émerveiller.

Pour une pause culturelle côté Cambrésis, allez rendre visite à l'enfant du pays au Musée Matisse. Jusqu'au 31 décembre, redécouvrez son œuvre sous l'œil de 8 artistes contemporains avec l'exposition " Tout va bien Monsieur Matisse "  Côté Avesnois, direction le MusVerre et sa magnifique collection de bousillés. 

Envie d'en savoir plus sur Stevenson ?

Jusqu'au 27 novembre 2021, la Médiathèque départementale vous propose de découvrir Robert-Louis Stevenson au-delà de ses écrits les plus populaires, avec une exposition itinérante.

Des animations et des jeux gratuits seront aussi proposés.

Retrouvez toutes les dates et les lieux de passage de l'exposition dans l'agenda Nordinfo

Canal de la Sambre à l'Oise : ensemble pour dynamiser le potentiel touristique

Depuis 2019, le Département du Nord, le Département de l'Aisne, l'association Réussir notre Sambre, les intercommunalités qui entourent le canal de la Sambre à l'Oise, les offices de tourisme et Voies Navigables de France travaillent ensemble pour mettre en place une stratégie de développement touristique. Il s'agit notamment de renforcer l'offre d'hébergement et d'accueil pour les plaisanciers, de donner une seconde vie aux maisons éclusières et d'organiser des temps forts autour de l'itinéraire.

Pour aller plus loin