JEUNESSE ÉDUCATION | MÉTROPOLE
15 juin 2020

Une journée au collège déconfiné à Roubaix

Grâce à la mobilisation collective de l'ensemble de la communauté éducative, la reprise des cours, progressive après plus de deux mois de fermeture, s'est bien passée. Reportage au collège Rosa Parks à Roubaix.

Distribution de gel hydroalcoolique à l'entrée du collège, masques de rigueur pour les élèves et le personnel,  marquage au sol discret mais efficace... Le protocole sanitaire est ici observé à la lettre.

L'arrivée des groupes se fait de manière décalée dans la cour du collège. En classe, les élèves ne changent pas de salle et sont placés à une table attitrée, dans le respect de la distanciation physique.

Ce nouveau quotidien, beaucoup d'élèves avaient hâte de le retrouver, en même temps que leurs amis.

Le collège est un établissement structurant dans la vie du quartier, il est important de reprendre une vie collective, de poursuivre la transmission des savoirs pour ne pas perdre pied, indique Joëlle Cottenye, Vice-présidente du Département du Nord en charge de l'éducation et des collèges, en visite dans l'établissement lors de la rentrée.

Dans ce collège, 170 élèves ont repris les cours physiquement.

Une rentrée en deux temps, avec d'abord les élèves de 6ème et 5ème le 2 juin, puis les élèves de 4ème et 3ème la semaine du 8 juin, comme dans le reste des collèges du Nord.

"Nous n'avons jamais perdu le lien avec les familles"

La principale du collège Rosa Parks, Nathalie Saysset, souligne l'effort qui a été mené pendant toute la période de crise sanitaire auprès des élèves : Dès le début du confinement nous avons lancé des appels quotidiens. Nous n'avons jamais perdu le lien avec les familles. Nous avons également mobilisé l'Aide à la Réussite du Collégien (ARC) proposée par le Département ainsi que le Fonds Social Européen (FSE) pour venir en aide aux familles les plus en difficulté en leur fournissant des bons d'achat d'urgence pour habiller ou pour nourrir leurs enfants.

Cette mobilisation générale entre l'Education nationale, les établissements, le Département du Nord et la ville de Roubaix a permis de conserver un lien social et pédagogique avec les élèves pendant cette période si particulière , ajoute Michèle Caine, directrice académique adjointe des services de l'éducation nationale.

Ici, plus qu'ailleurs, il est important de remettre les jeunes sur le chemin scolaire

Joëlle Cottenye, vice-présidente du Département du Nord en charge des collèges et de l'éducation

A force de persévérance, l'équipe du collège Rosa Parks a réussi à joindre 100% des familles pour connaître chaque situation, répondre aux questions et faciliter le retour en classe.

Pour lutter contre la fracture numérique, des tablettes ont été distribuées aux élèves qui en avaient besoin pour permettre les enseignements à distance.

Une reprise possible grâce à l'implication des personnels des collèges

Je remercie les enseignants qui ont mené un travail de fourmi pendant ce confinement. Je veux saluer également le travail remarquable des agents départementaux qui ont permis de rendre les établissements opérationnels pour l'accueil des élèves, poursuit Joëlle Cottenye.

Des précautions particulières sont observées par les équipes d'entretien notamment pour le nettoyage quotidien et la désinfection des locaux.

Le chef du restaurant scolaire, lui, met un point d'honneur à proposer une cuisine de qualité et des repas sains et équilibrés aux 30 élèves qui restent manger le midi.

Il poursuit son partenariat avec les producteurs locaux afin de proposer des fruits et des légumes de saison dans les assiettes.

Bref, si la vie n'est pas encore tout à fait celle d'avant le confinement, les élèves du collège Rosa Parks ainsi que le personnel ont retrouvé un rythme, des repères, les salles de classe et les copains.

Sans oublier la cour de récré où le fameux hêtre pourpre, toujours aussi majestueux, veille sur l'établissement.

Crédits photo : Département du Nord - Dominique Lampla

Pour aller plus loin