CULTURE | TOUT LE DÉPARTEMENT
23 juillet 2021

Trois bonnes raisons pour vivre les Nuits Secrètes à Aulnoye-Aymeries

Vous n'avez pas encore vos billets ? Il reste des places ! Ce festival emblématique de l'été, organisé avec le soutien du Département du Nord, est de retour avec une nouvelle formule : C'est extra. Voici 3 bonnes raisons d'en profiter.

1. Trois concerts à l’intensité explosive

Ce soir, vendredi 23 juillet, le festival démarre très fort avec Vianney, Yseult ou encore la chanteuse Ladaniva, qui vous fera voyager à travers les Balkans, l’Afrique et la Réunion. Le DJ Folamour sera lui aux platines, annonçant une folle ambiance.

L’aventure se poursuit samedi 24 juillet avec Feu Chatterton, Pomme, Thylacine et Prudence.

Vladimir Cauchemar, Georgio, YN, PLK et Josman clôtureront cette édition dimanche 25 juillet.

2. L'Eden relookée

Sous ses airs célestes et colorés, la scène principale vous offre des concerts au sec au cas où la météo ne serait pas favorable -ce qui n'est jamais le cas dans le Nord, avec une capacité d’accueil de 5 000 personnes debout.

La présentation d'un "pass sanitaire" valide est demandée en plus du billet d'entrée pour accéder au site du festival.

3. Des portraits aux grands airs  

Les Nuits Secrètes, c'est de la musique, mais pas seulement. Et quoi de mieux que la photographie pour traduire, comme le font les chansons, nos émotions ? 

Cette année, vous êtes invités à redécouvrir la ville d’Aulnoye-Aymeries à travers une balade photographique inédite proposée jusqu’au 3 septembre. L’exposition s’étend dans toute la ville.

Sa découverte peut se faire à pied ou à vélo, grâce à cinq circuits, les Extras Tours : extra love, extra couleur, extra pop, extra-terrestre et extra sound. Vous ne pouvez pas ne pas trouver votre bonheur. C'est gratuit en plus.

Illustration
Photo : Gael Leitao

Bonne nouvelle : il reste des places !

Si vous hésitez encore à prendre votre ticket, notez bien ce dernier petit détail : les places sont à un prix unique de 30€. Et si vous n’avez pas encore de ticket, ne paniquez pas, des places sont toujours disponibles sur la billetterie en ligne

Crédits photo : Ph. Houzé / Département du Nord - Archives

Pour aller plus loin

Retour au sommet