AMÉNAGEMENT CADRE DE VIE | AVESNOIS
9 mai 2021

"Tout peut basculer très vite au bord de la route"

Alexandre Foury est l'un de ces "hommes en jaune" que vous pouvez croiser au bord des routes départementales. Dans l'Avesnois, chaque jour, il sécurise vos itinéraires... et compte sur vous pour sécuriser son travail. Entretien

Comment s'organisent vos journées?

Avec nos collègues de la voirie du Nord, nous partageons notre temps entre les interventions programmées, les patrouilles régulières et les réparations qui en découlent, comme le rebouchage des nids de poule ou la fixation d'un panneau décroché. Il y aussi des interventions plus urgentes en cas d'incident. Nous sommes d'ailleurs mobilisables aussi la nuit avec des astreintes.

En intervention, quelles protections mettez-vous en place ?

Nous avons des cônes orange de signalisation, des signaux lumineux mobiles et puis ceux embarqués sur nos camions. Nous nous signalons très en amont pour permettre aux automobilistes de ralentir : plus tôt on est vus, mieux c'est.

Et puis, en bord de route, nous travaillons toujours face au trafic. Ne jamais tourner le dos à la route, car tout peut très vite basculer. 

Illustration

Vous en avez déjà fait l'expérience ?

Oui, ça n'arrive pas qu'aux autres, ni que dans les clips de la sécurité routière !

Récemment, lors d'une intervention sur un fossé, un premier véhicule a créé un accident, qui a lui même provoqué un suraccident. Notre fourgon a été sérieusement endommagé, heureusement sans blessé grave.

Comme je suis également sapeur-pompier volontaire sur mon temps libre, j'ai d'ailleurs pu intervenir rapidement auprès des personnes impliquées, en attendant l'arrivée des secours que nous avions appelés.

Ces accidents sont fréquents ?

Non, heureusement ! La majorité des automobilistes sont prudents, vous me donnez d'ailleurs l'occasion de les remercier.

Mais on constate encore des comportements dangereux, soit parce que la vitesse est excessive, soit parce que le conducteur téléphone... Il suffit d'un moment d'inattention pour engendrer des conséquences dramatiques. C'est ce que la campagne lancée par le Département souhaite aujourd'hui rappeler. 

Que dites-vous à ces automobilistes ?

Pensez que nous aussi, nous avons une famille, et qu'être au bord de la route est notre métier : nous avons le droit de le faire en sécurité.

La règle d'or, c'est d'appuyer sur le frein dès qu'on approche d'un chantier signalé. En roulant moins vite, on contrôle beaucoup mieux son véhicule.

Pour aller plus loin

Retour au sommet