EMPLOI
7 mars 2018

RSA: un partenariat durable pour l'insertion chez PSA

Transcription textuelle : [Musique] [Voix-off] Bienvenue chez PSA site d'Hordain. Ici travaillent près de 2 800 personnes, notamment sur ces chaînes de production. Le groupe automobile est engagé depuis 2016 aux côtés du Département du Nord pour le retour à l'emploi des allocataires du RSA. Nous avons d'ailleurs rendez-vous avec l’un d'entre eux, en compagnie du DRH de l'entreprise. [live] " Luc SAMSOEN, DRH du pôle industriel" [live] "ravi, merci beaucoup de nous recevoir ici" [Voix-off] Et le salarié que nous retrouvons s'appelle Marc. Il est opérateur sur la ligne de production des véhicules utilitaires légers. [Marc GLORIE] Mon référent RSA m'a postulé pour une réunion d'information, je suis revenu passer des tests, les tests ont été concluants et dans la foulée j'ai intégré la formation et SEVELNORD. [Journaliste] On voit derrière vous, c'est quand même ici une industrie de pointe. Est-ce que vous êtes fiers de travailler aujourd'hui dans une structure comme celle ci ? [Marc GLORIE] J'en suis fier et très heureux : très heureux de travailler ici, ça me permet de... j'ai un but, voilà c'est lever le matin pour venir travailler. [Voix-off] Une volonté partagée par la Direction du site, car Marc n'est pas le seul (loin de là) à avoir retrouvé un emploi ici à Hordain. [Luc SAMSOEN] A l'instant, ce sont 108 (personnes). Et on a encore des prévisions, on n'a pas de limite dans cet appel, puisque les toutes les expériences menées jusqu'à maintenant ont été couronnés de succès. Je pense que la personne que vous avez interrogée là montre la satisfaction qu'elle a de son côté d'être revenue dans un environnement industriel. Et nous elle satisfait de sa prestation au sein de nos équipes. Donc ils rentrent dans un cursus qui est tout à fait semblable à ce qu'on offre aux autres salariés de l'entreprise. [Voix-off] C'est un partenariat durable, donc il y a encore des embauches régulièrement ? [Luc SAMSOEN] Oui tout à fait ! Mais c'est devenu maintenant quelque chose qui se fait beaucoup plus naturellement. Il a fallu cette initiative un peu guidée et un peu forcée au départ, mais maintenant elle l'est dans le recrutement de nos processus classiques. [Voix-off] et grâce à cet engagement des chefs d'entreprise de tout le département, près de 7 000 allocataires ont déjà retrouvé une activité. [Musique] Images : Robert Duprez / Mourit Raki Montage : Robert Duprez Journaliste : Pierre-François Decourcelle

Pour aller plus loin