SÉNIORS | FLANDRE INTÉRIEURE, TOUT LE DÉPARTEMENT
22 avril 2021

L'EHPAD de Nieppe se familiarise avec son nouveau robot compagnon

Depuis quelques semaines, l'EHPAD Marguerite de Flandre accueille un nouveau résident un peu atypique : il s'agit d'un petit robot grâce auquel les séniors ont pu visiter virtuellement un musée de la région. D'autres activités sont déjà programmées.

En ce vendredi d'avril, alors que les musées sont encore fermés au public, trois résidents de l'EHPAD de Nieppe s'apprêtent à visiter le Musée de la Résistance de Bondues.

Confortablement installés dans une salle du rez-de-chaussée de l'établissement, ils attendent la médiatrice du musée qui va les guider dans leur visite pendant près d'une demi-heure.

Une visite virtuelle mais interactive, qui va se dérouler par l'entremise d'un drôle de petit robot blanc dont le visage est un écran d'interface tactile.

Une fenêtre de plus ouverte sur l'extérieur

Marguerite, comme on l'appelle ici, est un robot compagnon Cutii conçu par une entreprise roubaisienne pour favoriser l'autonomie des personnes âgées dépendantes, en complément de l'accompagnement humain.

Cutii dispose d’un cou télescopique permettant une utilisation en position assise mais aussi debout. Sa hauteur varie entre 1,16m en position basse et 1,45m en position haute. Sa caméra 3D et ses sonars le rendent autonome dans ses déplacements.

Il propose un catalogue d'activités variées visant à entretenir les facultés cognitives, favoriser le bien-être et maintenir le lien social.

Ce genre d'animations nous intéresse beaucoup car ce n'est pas que de la vidéo, il y a une interaction possible, explique Ludovic Bercker, animateur dans l'établissement. Nous nous sommes déjà inscrits pour une visite en forêt, une séance de yoga du rire et d'autres activités qui incitent les résidents à s'intéresser et à réagir.

Yvonne, 95 ans, ne s'est pas gênée pour dire à la médiatrice du musée qu'elle parlait trop vite et n'a pas perdu une miette de la visite. Ça m'a rappelé ma jeunesse et puis ce robot, c'est formidable, il n'y a vraiment plus rien d'impossible aujourd'hui !

Plus mesuré, Bernard estime que c'est encore trop tôt pour avoir un avis mais ce robot l'intrigue, alors il aimerait bien l'avoir en libre-service pour jouer avec

Une démarche expérimentale initiée par le Département

Durant l'été 2020, dix robots ont été livrés dans des établissements du Valenciennois à titre expérimental. Initiée par le Département, la démarche est menée en collaboration avec le Living Lab, socle de recherche du centre hospitalier de Valenciennes, qui a analysé les premiers retours des résidents.

L'expérience se poursuit aujourd'hui avec la livraison de sept robots dans des EHPAD, dont celui de Nieppe. Notre projet d'établissement consiste à récréer du lien et ce robot peut nous y aider, surtout en cette période de crise sanitaire, témoigne Françoise Léturgie, directrice de l'établissement.

Les EHPAD sont invités à noter les réactions des résidents et tout ce qui peut être amélioré afin que ce robot joue pleinement son rôle : mettre le meilleur de la technologie au service de la préservation de l'autonomie des ainés.

En complément bien sûr de l'humain, que rien ne remplacera jamais.

Crédits photo : Ph. Houzé

Pour aller plus loin

Retour au sommet