SPECTACLE

AVESNOIS

Joly jazz en Avesnois

organisé par : Bougez Rock

En 25 ans d’existence, le festival JOLY JAZZ EN AVESNOIS est devenu un des grands rendez-vous de la région. Cet été, 24 artistes donneront des concerts dans 14 lieux de l'Avesnois. Soyez prêt à venir :

Le 7 juillet, à 20h, au parc Despret à Anor

En partenariat avec la commune d’Anor et l’association À deux mains, l’équipe de Bougez Rock a le plaisir de vous accueillir à l’inauguration du festival, lors de laquelle les jeunes talents de l’orchestre de l’école de musique municipale ouvriront pour les énergiques compères du BIG FUNK BRASS !

Après dix années d’existence, plusieurs centaines de concerts, trois albums et des collaborations avec des artistes de renom (Ben l’Oncle Soul, Thomas de Pourquery, Anne Pacéo…), le BIG FUNK BRASS a acquis une solide réputation avec ce son ravageur teinté de funk et de hip-hop qui donne une furieuse envie de se lâcher.

Le 8 juillet, à 20h, au parc municipal de Bavay

D’habitude on a d’un côté la fanfare cuivrée tzigane, et de l’autre, son homologue « taraf » composé de cordes. Ici, on bouscule les codes des musiques de l’Est, et on mélange tout pour faire danser, rire et chanter. ZARAF GUILI, un concert savamment dosé, où il est impossible de résister à l’appel de la fête !

Le 9 juillet, à 19h, sur la place verte de Solre-le-Château

Dj addict aux rythmes endiablés des années 40 et 50, adepte des messes voodoo du sud des ÉtatsUnis, passionné par les perles jive africaines, le Blues-RnB originel et le jazz chaloupé, LITTLE DADDYSHAKE ambiance la soirée à coups de vinyles originaux.

Groupe français qui remet au goût du jour un patrimoine musical de qualité, riche de sens, PANAME VINTAGE propose une balade autour des standards de la chanson française agrémentés d'un soupçon de jazz.

After au 2 vitrine Paulin dans une ambiance feutrée et jazzy à partir de 22h30.

Le 10 juillet, trois rendez-vous

  • à 12h sur les bords de la Sambre, rue du Général de Gaulle, à Assevent, ce sera à la fois concert et pique-nique. L es 5 musiciens passionnés de La Baraque à swing des années 30 font revivre la musique de Django Reinhardt et vous emmènent dans l’univers du jazz manouche et de la chanson d’antan.
  • à 16h au Musée de la cour des Potiers à Ferrière-la-Petite. Si le jazz est une musique dite intellectuelle, THE SHOW est un cœur épuré d’apparats dont les mélodies irriguent ses artères…l’histoire d’une voix soul habillée de jazz, de disco et de pop. Un jazz hybride et décontracté, à mi-chemin entre tradition et modernité, des percussions endiablées qui mènent la danse, d’irrésistibles basses Moog psychédéliques… La récré apporte indéniablement un vent nouveau sur la scène jazz française.
  • à 20h au kiosque de Felleries. Les quatre musiciens d’ANIMAL PEPPER vont s’épingler à votre oreille pour vous faire basculer du bestiaire poétique au moulin à rock. ARCHI DEEP joue dans l’efficacité : des riffs bruts, tranchants, un rock’n’roll trempé made in Charente-Maritime ! 

Le 13 juillet, à 20h, au pôle culturel Henri Lafitte de Maubeuge

Merci aux MAMA SHAKERS de nous offrir ce ticket pour une balade fabuleuse entre le swing fou de la Nouvelle-Orléans, la country profonde du Tennessee et le vieux blues de Memphis.

LE BEAU MILO vous souhaite la bienvenue dans le Paris des années 1910 à 1950. Du bal musette des origines au swing manouche des années 40, en passant par la chanson réaliste et les origines du "jâze" en France, ce soir la piste de danse va chauffer.

Photographie
Le beau Milo.

Deux concerts le 14 juillet

  • à 18h dans la cour de la mairie de Beaudignies : voilà l'occasion de faire renaître l'émotion d'une époque étincelante en matière de chansons blues et jazzy. Dans le respect du style des années 50, MARCH MALLOW fait revivre la musique de Nat King Cole et de Billie Holiday.
  • à 20h sur le parvis de la mairie de Landrecies : Hélène Piris emploie son humour pour égratigner joyeusement l'injustice, le patriarcat ou l’ultralibéralisme. En formule trio, ce nouveau projet, qui devrait ravir un public lassé du conformisme,  est pour le moins explosif. Avec un goût prononcé pour les mélanges aventureux, mixant hip hop, afrobeat, jazz et funk persan en un style bien personnel, le combo parisien ROFOROFO JAZZ - en référence à l’album Roforofo fight de Fela Kuti - ne s’embarrasse pas des frontières entre les genres. Un objectif : le groove.

Le 15 juillet, à 20h30, dans le parc de l'hôtel de ville de Recquignies

MOMA ELLE vient nous cueillir pour une danse inespérée avec sa folk entêtante, qui s’inspire de Mø, de Joan Baez ou encore d’Ed Sheeran, et qui s’impose comme un remède à la mélancolie, en mode chagrin d’armure.

LES FILS CANOUCHE accostent sur les terres cadencées d’un tango déchaîné, d’une valse à 5 temps ou d’une rumba gitane. En disciples fougueux d’un Django moderne ou d’un Piazzolla ressuscité, ils brouillent les frontières musicales et temporelles pour le pur plaisir du swing manouche.

Photographie
Les fils canouche.

Le 16 juillet, à 16h, au MusVerre à Sars-Poteries

Bassiste du groupe Lo’Jo jusqu’en 2016, KHAM MESLIEN s’est produit sur l’ensemble des continents. Depuis, en solo, accompagné d’un looper et d’effets, d’un charango et de percussions, il explore les sonorités de sa contrebasse tout en évoquant les premiers disques d’Henri Texier ou du pianiste Nils Frahm.

LUCIE GUILLEM & BAND se réunissent autour d’arrangements originaux de jazz traditionnel, mêlant l’esthétique des standards des années 1930 à 1980 à des compositions personnelles.

Le 16 juillet, à 18h30, à la halle couverte de Sains-du-Nord

Compositeur, interprète, poly-instrumentiste, autodidacte, JAN VANEK est un véritable jazzman globetrotter, un virtuose au service de l’expressivité musicale, qui observe, écoute, et joue avec une telle rage, urgente et jouissive, qu’il est bien difficile de dire ce que l’on vient de vivre une fois le dernier accord plaqué.

Deux concerts le 17 juillet : 

  • à 16h au cœur de la station du ValJoly à Eppe-Sauvage : un tourbillon d'électro et de sons en tout genre... une harpe et des cithares asiatiques…MAËL ISAAC est un gourou pop qui manie les sorts envoutants venus d’un cosmos onirique dans lequel il sera bon de s'évader. Qumkuat, c'est Alice et Romain, qui s'amuseront ensuite sérieusement à jouer du jazz, elle au chant et lui jonglant entre piano, guitare et mandoline.
  • à 20h au théâtre de verdure de Lez-Fontaine : figure régionale qu’on ne présente plus, le batteur Thomas Gonzalez propose un jazz moderne et accessible, métissant des mélodies pop et des rythmes traditionnels avec des compositions à l'orchestration homogène, où la tension se maintient entre rupture et équilibre.
Gratuit.

Pour aller plus loin