JEUNESSE ÉDUCATION | DOUAISIS
10 juillet 2020

Immersion au collège, à l'heure des vacances apprenantes

Une soixantaine de collèges du Nord sont ouverts une partie de l'été. Ils accueillent des élèves en difficulté. Le dispositif "vacances apprenantes", initié par l'Education nationale, est soutenu par le Département. Reportage à Somain.

Désiré, Alexandre, Léa, Enzo et leur 10 autres camarades, sont élèves au collège Victor-Hugo de Somain.

Pendant la crise sanitaire et après le retour progressif en salle de classe, ils ont manqué beaucoup d'heures de cours. Certains ont un peu décroché, d'autres n'étaient pas suffisamment équipés en informatique pour suivre les cours à distance.

Pour eux, l'Education nationale a mis en place cet été le dispositif « vacances apprenantes », qui mêle activités scolaires et éducatives dans les écoles, les collèges et les lycées.

Collège ouvert

C'est la première fois que le collège Victor-Hugo participe à l'opération collège ouvert, qui existe depuis longtemps, mais cela a été rendu d'autant plus nécessaire avec la crise sanitaire

Philippe Rozsik, principal du collège

Environ 15% des élèves, de tout niveau, n'avaient pas ou peu accès à l'informatique. Nous avons distribué des polycopiés de cours directement dans leur boite aux lettres. On faisait le facteur !, se souvient-il. Concrètement, cet établissement reste ouvert à des groupes réduits de collégiens volontaires durant deux semaines cet été, début juillet et fin août. Le temps est partagé entre cours de rattrapage ou de mise à niveau le matin, et activités périscolaires l'après-midi.

A Somain, les 14 élèves ont ainsi pu aller au cinéma, découvrir la médiathèque de la commune, se rendre au centre historique minier de Lewarde et se balader dans l'Espace naturel du Nord de Rieulay, par exemple.

Des cours, et des loisirs !

J'aime bien pour les deux sortes d'activités, les cours et les loisirs, témoigne Léa, élève de troisième. Elle a notamment pu suivre durant la semaine d'ouverture du collège, en juillet, une sensibilisation aux gestes citoyens sur tout ce qui concerne la sécurité, effectuée par Laure-Anne Gioanni, conseillère principale d'éducation et elle-même sapeur-pompier volontaire.

Exercice d'évacuation, alarme, extincteurs, gestes à adopter en cas de catastrophe… Tout a été passé en revue. J'aimerais pouvoir, dans le futur, mettre en place ce type d'atelier plus régulièrement, pour tous les élèves, précise la jeune femme.

Illustration
Laure-Anne Gioanni, CPE du collège Victor-Hugo de Somain, sensibilise des élèves à la sécurité dans le bâtiment.

1600 collégiens concernés dans 60 collèges

Une bonne soixantaine de collèges participent cet été à l'opération "collège ouvert ". Ce qui concerne environ 1 600 élèves.

Le Département s'est proposé d'accompagner la démarche et de financer notamment les sorties scolaires et le transport de ces élèves, à hauteur de 100 000 euros. Il s'agit d'une subvention exceptionnelle, pour un dispositif inédit à la suite de la crise sanitaire. Le Département a fait le choix d'être réactif, utile et efficace face aux besoins des élèves, ajoute Joëlle Cottenye, vice-présidente du Département, en charge de l'Education et des Collèges.

Illustration
Joëlle Cottenye, vice-présidente du Département, au collège Victor-Hugo de Somain.

Nous cherchons à faire évoluer les pratiques, au regard du virus Covid-19, toujours présent, en dotant les établissements en matériel informatique, de façon à mieux travailler avec les enseignants, précise Joëlle Cottenye, qui n'a pas manqué, lors d'une visite au collège Victor-Hugo de Somain de souhaiter de bonnes vacances aux collégiens !

Crédits photo : Dominique Lampla

Pour aller plus loin