HANDICAP , SÉNIORS , FAMILLE SANTÉ | TOUT LE DÉPARTEMENT
19 mars 2020

Aide à domicile : le Nord vous accompagne pendant la crise

Les structures de service d'aide à domicile sont en première ligne pendant la crise sanitaire liée au COVID-19. Professionnels ou usagers, retrouvez dans cet article évolutif les réponses aux questions que vous pouvez vous poser.

[Actualisé le 1er avril avec la première livraison de 150 000 masques par l'Agence régionale de santé]

Je suis un professionnel de l'aide à domicile

Le Département réunira chaque semaine les acteurs du secteur en audio-conférence pour faire le point et trouver les solutions nécessaires.

Puis-je aller travailler malgré les mesures de confinement ?

Oui, vous faites parties des salariés aux missions indispensables et non éligibles au télétravail. Pour circuler, il faut remplir chaque jour une attestation dérogatoire de circulation, et la compléter avec un justificatif de déplacement professionnel à faire compléter une seule fois par votre employeur. Ces deux documents sont téléchargeables sur le site de la Préfecture du Nord.

J'ai du mal à faire garder mes enfants, comment faire ?

Vous faites partie, avec les auxiliaires de vie, des personnels indispensables à la gestion de cette crise sanitaire. Vos enfants peuvent donc être accueillis dans certaines écoles/collèges/lycées malgré leur fermeture au public.

Pour les écoles, rendez-vous sur le site de l'Académie de Lille. La liste des collèges accueillant au 30 mars est téléchargeable ci-dessous.

Le Département participe également à cet effort national en mettant à disposition 5 places dans ses unités territoriales de prévention et d'action sociale. Ces places sont aussi destinées aux personnel soignants et aux forces de sécurité (policiers et pompiers).

Faut-il porter un masque au domicile des usagers ?

C'est une demande forte des professionnels et des usagers, qui comptent parmi les plus exposés à ce virus. 

Les agents départementaux acheminent depuis le 1er avril près de 150 000 masques commandés par l’Agence régionale de santé, pour les transmettre aux relais de proximité des Papillons Blancs à destination des services d’aide à domicile. 

Ces masques permettront de couvrir les besoins des 270 SAAD et SSIAD du Nord pour une durée d’une semaine. Le Département du Nord et l’Agence régionale de santé ont prévu de renouveler cette opération chaque semaine.

Doit-on adapter notre activité, et si oui comment ?

Oui. Le Département préconise trois étapes pour prioriser les interventions et ne laisser personne sur le bord de la route.

  • En premier lieu, déterminer les interventions essentielles (acte de lever, coucher, repas, petite toilette, changes) et adapter leur rythme
  • En deuxième lieu, mobiliser les salariés présents et l’entourage de la personne accompagnée pour assurer ces actes essentiels
  • Enfin, mobiliser les ressources locales (autres services du territoire, service mandataire, salariés du particulier employeur). Les CLIC apporteront notamment leur aide.

Ma structure rencontre une situation difficile, que faire ?

Sachez d'abord que le Département, malgré la crise, assurera le versement intégral des sommes dues aux SAAD dans les meilleurs délais.

Des contacts sont en cours avec l'administration du Ministère du Travail pour étudier les modalités d'application du chômage partiel.

Si vous êtes une structure privée, vous êtes également éligible au fonds d'aide régional annoncé par la Région Hauts-de-France.

Je suis un usager, et je m'inquiète de ma situation

L'inquiétude liée à cette crise sanitaire est tout à fait légitime, c'est pourquoi le Département réunit les acteurs de terrain pour identifier les problèmes et les régler rapidement.

Est-ce que quelqu'un va continuer à s'occuper de moi ?

Oui. les interventions seront peut-être espacées ou assurées par d'autres intervenants que ceux qui interviennent habituellement. Votre entourage sera peut-être également mis à contribution.

Pour les situations urgentes, les accueils téléphoniques des Directions territoriales de prévention et d'action sociale (DTPAS) de votre territoire restent joignables. Les agents qui vous répondent assurent le lien avec les professionnels du Département pour le traitement des situations individuelles.

Enfin, sachez que le Département se mobilise depuis le début de la crise pour favoriser de nouvelles solidarités: nous diffusons notamment le kit "Voisins solidaires" qui permet de recenser localement les besoins et les voisins prêts à rendre des services aux personnes les plus vulnérables. Parlez-en autour de vous !

Le pays semble à l'arrêt, mes droits risquent-ils d'être interrompus ?

Nous faisons le maximum pour que cela n'arrive pas.

Les équipes chargées des questions liées à l'âge et au handicap au Département du Nord et à la MDPH ont adapté leur fonctionnement (fermetures des accueils physiques) mais poursuivent, avec les contraintes liées à l'épidémie, le traitement des demandes arrivées avant le lundi 16 mars.

Concernant le versement de vos aides, même si celles-ci avaient une date d’échéance au 31 mars, les paiements seront maintenus (AAH, AEEH, PCH, ACTP). Nous mettons tout en œuvre pour que les interruptions antérieures ayant fait l’objet d’une demande de renouvellement soient traitées et remises en paiement.

Si vous aviez une évaluation prévue, vous recevrez un appel téléphonique pour faire le point sur votre situation.

Et si je n'ai pas encore envoyé de demande de renouvellement ?

Dans les cas suivants:

  • Vous êtres seul(s) à la maison, ne pouvant pas assurer les actes essentiels au maintien à votre domicile dans de bonnes conditions, et vous n'avez pas encore envoyé de demande de renouvellement
  • Vous êtes en rupture de paiement d’AAH depuis plus d’un mois sans avoir demandé de renouvellement

Pour ces situations urgentes, nous vous invitons à contacter la ligne 03 59 73 73 73 ou les secteurs MDPH par mail. Nous vous remercions de réserver cette ligne téléphonique, très sollicitée pendant la crise, à ces seules urgences.

Dans tous les autres cas, nous vous invitons à repousser autant que possible l’envoi de vos demandes.

Pour aller plus loin