HANDICAP , SÉNIORS , ENVIRONNEMENT | CAMBRÉSIS
10 septembre 2020

À Cambrai, une résidence pour bien vieillir avec son handicap

19 logements individuels destinés à favoriser l’autonomie des personnes vieillissantes en situation de handicap vont voir le jour à Cambrai. Un projet inclusif et original, porté par les Papillons Blancs du Cambrésis et soutenu par le Département.

La première pierre est posée ! Depuis le lundi 7 septembre, la rue saint-Druon à Cambrai se prépare pour 18 mois de travaux.

Elle accueillera bientôt une nouvelle résidence adaptée pour personnes vieillissantes. 

C'est un concept singulièrement innovant. La résidence adaptée n'est pas une simple juxtaposition de logements individuels. Tout a été pensé comme un ensemble, une entité. L'aménagement des différents espaces font de ce projet un modèle d'inclusion.  

Jean-René Lecerf, Président du Conseil départemental du Nord

Un projet inclusif de A à Z

Les 19 logements individuels sont organisés autour d'une maison commune, où les résidents pourront partager des activités. Ils y accéderont grâce à des espaces protégés et thérapeutiques.

Une attention particulière a aussi été portée à l'insertion de la résidence dans le tissu urbain, au milieu des commerces, afin de préserver leurs habitudes de vie. L'objectif est que chacun ait le choix de son parcours résidentiel , précise Sylvain Crapez, Directeur Général des Papillons Blancs de Cambrai.

Cet ADN inclusif se retrouve jusque dans le choix de sa construction : le chantier a été confié à l’entreprise d’insertion professionnelle ADELI Habitat située à Quarouble, spécialisée dans les aménagements de containers.

Illustration
Exemple d'habitat réalisé à partir de containers recyclés.

Un concept original et éco-responsable

Car pour offrir aux personnes tout le confort nécessaire dans une démarche environnementale, un choix audacieux a été fait : les logements sont des anciens containers maritimes recyclés. Par ailleurs, ils n'ont pas traversé des milliers de kilomètres pour être réutilisés : ils proviennent du port de Saint-Saulve / Bruay-sur-l’Escaut, précise Sylvain Crapez.

Une fois réhabilités, ils seront équipés afin de répondre aux critères de performance énergétique et favoriser l’autonomie des personnes, grâce à la domotique. Commande centralisée des volets, des lumières, de l’assistance téléphonique, ou encore système permettant de couper l’eau en cas d’oubli, tout a été étudié.

Cette résidence représente un investissement de 2,5 millions d’euros, dont 525 000 euros apportés par le Département du Nord. Ce projet est en adéquation avec les politiques mises en place par le Département sur l’ensemble du territoire. Plus qu’un financeur, il a été un véritable interlocuteur, à nos côtés pendant toute l’ingénierie du projet , ajoute Sylvain Crapez.

Crédits photo : Photo Groupe ADELI – Samuel DHOTE

Pour aller plus loin